MozFR

Firefox OS - Bilan de l'animation chez Leclerc

Ce billet n'engage que moi, Genma, et n'est en rien une communication de Mozilla ou de toute autre association associée/affiliée, pour laquelle j'ai effectué une journée de bénévolat.

Samedi dernier, il y avait différentes animations dans différents centre Leclerc de France, afin de faire la présentation de Firefox OS et la promotion de ce dernier à travers la vente du téléphone ZTE OPEN C. Voici quelques critiques qui j'espère, améliorerons les manifestations à venir. Je me permets de faire ces critiques au sein de ce compte-rendu, de façon publique (sur ce blog) car :
- j'ai participé à l'organisation, j'ai essayé d'améliorer certaines choses, en essayant d'avoir des informations et en essayant de soulager les organisateurs initiaux ;
- la plupart des remarques sont valables quelque soit les associations ou manifestations et peuvent donc être utile à d'autres ;
- la perception de Firefox OS, la communication autour etc sont des choses importantes et doivent encore s'améliorer si on veut que ce système ait un certain succès.
- j'ai écrit deux billets pour essayer de faire avancer les choses et celui-ci vient les compléter, à savoir Firefox OS quelques critiques argumentées et Pourquoi faire le choix de Firefox OS ?.

Conseils aux bénévoles

Dans cette partie je voudrais émettre quelques critiques et donner quelques conseils aux bénévoles qui, j'espère aideront pour des manifestations futures...
- Quand on va dans un lieu inconnu, on prépare son trajet. On demande au site Ratp.fr par exemple, le trajet. Ce site est assez fiable pour des trajets en région parisienne. On peut demander différentes possibilités (selon l'heure d'arrivée choisie, à 5 minutes près, il nous propose des trajets totalement différents). Personnellement, venant du sud de la banlieue parisienne, j'avais deux possibilités de trajet, ce au cas où il y avait un problème de RER. J'avais étudié les différentes possibilités de venue, je connaissais les numéros de bus, les horaires et j'avais un mini-plan du lieu d'arrivée... Et j'avais un bon quart d'heure de marge au cas où.
- Pensez à prévenir si vous êtes en retard. C'est la moindre des choses. J'avais demandé dans la mailing-liste, à ce que nous échangions nos numéros de téléphone portable. C'était dans ce but... Devoir appeler les personnes une à une pour savoir où elles en sont, apprendre qu'elles sont en retard à l'heure à laquelle elles devraient déjà être au rendez-vous...

Critiques sur le Leclerc qui nous a reçu

Le Leclerc qui nous a reçu est donc celui de Vitry-sur-Seine, dans le 94. Voici quelques critiques. Je ne sais pas s'ils sont liés à un loupé dans la communication, un manque de volonté de la part du magasin... ou autre.

La logistique En terme de logistique, était demandé - et nous n'avons pas eu :
- l'accès à une prise de courant : au cas où, j'avais prévu une rallonge multiprise (qui d'autres y avaient pensé ?) mais comme on n'avait pas de prise de courant de mis à disposition, on a fait sans. Cela n'a pas été nécessaire, les courtes démonstrations (quelques minutes) aux clients n'ont pas beaucoup consommées ma batterie que j'avais rechargé à fond le matin.
- l'accès à du WIFI : aucun Wifi n'a été mis à disposition. Comme je suis chez Freemobile et il y avait une Freebox dans le magasin (probablement pour un accès Internet pour des bureaux administratifs), j'ai pu me connecter en FreeWifi pour les quelques rares besoins de connexions lors des démonstrations.
- une table et des chaises : aucune table et aucune chaises n'avait été mises à disposition. Etre debout toute la journée a été épuisant pour tous les bénévoles...
Les vendeurs du rayon téléphonie Polis mais inintéressés. Distants. La jeune femme a demandé le midi comment ça se passait, les deux autres sont restés distants. Nous étions transparents pour eux. Je n'ai pas pu leur présenter Firefox OS (mais étaient-ils seulement intéressés ?).

Quelques éléments de décorations

J'avais pensé à imprimer quelques exemplaires (une dizaine) de l'offre de réduction. J'ai demandé à un des vendeurs du magasin de pouvoir le mettre dans un porte document, sur le comptoir comme le montre la photo suivante :

L'offre de réduction : Par rapport à cette offre de réduction, il faut penser à ce qu'un des bénévoles viennent avec une série de coupons déjà imprimés. Comme ça, si des clients convaincus prennent un téléphone suite à la présentation, on peut leur fournir l'offre de remboursement déjà imprimée, qu'ils n'aient plus qu'à la remplir (cela contribue à l'acte d'achat, comme je le dis plus bas).

Décoration du caddie : pour la prochaine fois, il faudra penser à avoir des affiches A3 couleurs en nombre suffisant pour décorer un caddie. Dans un caddie, nous avons mis les cartons contenant les goodies. Un caddie, c'est moche. Il faut égayer. On a tous un t-shirt, il y a la mascotte, on distribue quelques tracts et des autocollants. Le caddie doit être aux couleurs de FirefoxOS, ça attirera l'oeil. Les autres animateurs pour d'autres produits (café) décorent leurs caddies avec des affiches...

le téléphone exposé en vitrine : pensez à coller un autocollant dessus, sinon il ne se différencie pas du reste des téléphones sur le rayonnage. Le renard orange attire l'oeil. Sinon, cela reste un téléphone comme les autres... Ce n'est pas la mention FirefoxOS qui changera quelque chose, les gens ne savent pas ce qu'est Android, Firefox ou autre.

La mascotte

Une mascotte de Firefox avait été apportée et a défilé dans la galerie marchande du centre commercial. Elle remporte un grand succès auprès des enfants et même des adultes. Mais le message ne passe pas, je pense. Oui, on peut distribuer un tract, mais combien le voient comme une publicité qu'ils vont jeter sans même la lire. Pour la mascotte, c'est rigolo, c'est sympa, les gens se prennent en photo avec. Mais combien de personnes viennent ensuite se renseigner sur Firefox OS ? Peu. On reste dans un centre commercial... le public n'est pas là pour découvrir un nouveau système pour téléphone...

Pour la personne qui est dans la mascotte, prévoir qu'elle n'y reste qu'une demi-heure. Pas plus. Il faut donc pensez à chronomètre. Et deux sessions dans la journée, trois si la personne se sent suffisamment en forme. Mais c'est épuisant. On transpire BEAUCOUP (prévoir de bien s'hydrater). Il faut pensez à fournir les systèmes de glacettes réfrigérantes (pour rafraichir l'intérieur du costume et donc les avoir mises au frigo avant) qui sont mentionnées dans le mode d'emploi.

La communication vis à vis de Firefox OS

Ne surtout pas partir dans des détails techniques sur "c'est du logiciel libre" ou encore "ça respecte votre vie privée". Les gens ne sont pas là pour ça. Il faut présenter la partie smartphone : on peut téléphoner, envoyer des SMS, avoir un calendrier et aller sur le web via "Firefox", le même logiciel que sur le PC (Ne me dites pas "ce n'est pas le même", la personne en face de moi savait à peine ce qu'est un navigateur et n'en a que faire de cette considération technique). Et encore plus de l'aspect liberté et logiciel libre qui est à réserver aux connaisseurs technophiles avancés (une seule personne sur la journée).

Parmi les personnes à qui j'ai pu présenter Firefox OS et le téléphone en lui-même : il y a ceux qui connaissent les smartphones, qui en ont un, qui regardent un peu les dernières nouveautés et qui ont pu découvrir l'existence d'une alternative à Android, à savoir Firefox OS ; et ceux qui ne comprennent pas ce qu'est le concept même d'OS.

Pour les connaisseurs et utilisateurs plus avancés, je citerai les remarques d'une jeune fille : "il est moche". Elle a accepté de tester le téléphone et donner son impression. Elle a de suite su l'utiliser, le manipuler, confirmant l'aspect intuitif de Firefox OS. Sa remarque a été "c'est lent". La jeune fille avait un Nexus 5 sous Android... Sinon, le manque d'applications comme Candy Crush ou Skype a été un reproche d'une personne.

Ce qu'il faut, c'est déjà parler de l'existence d'un nouveau système sur téléphone. Un système fluide, intuitif, fiable. Montrer que c'est comme sur les autres téléphones. Et que pour un prochain achat, il faut penser à regarder du côté de la marque ZTE et du système Firefox OS...

Les personnes viennent faire leurs courses, ont peu de temps à nous accorder et ne sont pas des technophiles. C'est du grand public, il faut donc adapter son discours. On ne parlera pas de la même façon de Firefox OS, que lorsque l'on tient un stand Mozilla lors d'une Ubuntu Party par exemple, le public est complètement différent. Il ne faut pas oublier ça.

L'acheteur type

Nous avons vendu 5 téléphones, soit tout le stock disponible du magasin. L'acheteur type a été, à chaque fois, un homme, entre quarante et cinquante ans, père de famille, d'origine africaine (Afrique noire ou Maghreb), qui a écouté ma présentation du smartphone. Il cherchait un appareil à bas prix, pour envoyer au pays, à un membre de sa famille, pour faire un cadeau. Au delà de l'attachement à une marque, c'est l'aspect smartphone avec l'offre de réduction associée, le fait que ce modèle ait été montrée en fonctionnement (et non un modèle concurrent du même prix mais tournant sous Android), qui a motivé l'achat. Aucunement le fait que ce soit Firefox OS. Cela rejoint donc mes remarques précédentes et ce sur quoi il faut axer la communication : l'aspect libre, le concept de Firefox OS, tout cela passe après coup : la motivation de l'achat est faite par le prix.

Petit bilan chiffré de la journée

J'ai tenu la comptabilité du nombre de personnes :
- 5 personnes ont effectivement acheté un téléphone ;
- 5 autres penseront à regarder du coté de Firefox OS comme alternative pour un achat futur et ont été convaincus par le produit
- 70 ont eu droit à une petite présentation de Firefox OS avec démonstration sur le téléphone, mais ne sont pas prononcées quand à leur intérêt pour Firefox OS. Au moins, elles savent que ça existe (si elles s'en rappellent...).

Prise de contact avec ZTE

Un directeur de ZTE France est venu nous rendre visite dans le centre Leclerc dans lequel je me trouvais. Il nous a fait une présentation de ZTE, nous a parlé de la façon de communiquer sur la marque (marque existant depuis quelques années, vendant des téléphones sous les marques opérateurs avant de se lancer sous sa propre marque maintenant). Discours commercial très au point, très professionnel, et très intéressant. Par exemple, d'après lui, les fans boys Apple ou Samsung achètent UNE marque. Et ils ne sont pas du tout la cible de ZTE ou de Firefox OS.

Il a apprécié le dynamisme des bénévoles présents. Venu pour une petite-demi heure, il est resté une heure et demi, a apprécié la communication, a pris plusieurs photos avec la mascotte, a pu juger de la réaction des gens quant à la présentation du téléphone... Il est reparti avec un avis très favorable et ZTE sera probablement amené à collaborer avec Mozilla pour d'autres animations dans le futur.

J'ai longuement discuté avec lui et parlé de différentes choses. Je dois reprendre contact avec lui par mail, pour les différents points que j'aborde brièvement ici :
- l'équipe technique de ZTE travaille sur une mise à jour, mais pour l'instant, pas de communication officielle. Sur cette absence de communication de ZTE : je lui ai fait part de ma constatation de l'absence de communication de la part de ZTE quand à ces mises à jour. J'ai d'ailleurs bien insisté sur la nécessité de communiquer auprès des blogueurs actifs de la communauté pour que l'on reçoive et rediffuse les informations issues d'un canal de communication officielle. Nous sommes dans l'attente de plus de transparence de la part de ZTE...
- Version 2.0 : quand je lui ai dit que des geeks bidouilleurs passait le téléphone en 2.0 voir 2.1, il était étonné. Il m'a alors demandé de lui faire parvenir les détails, une ROM pour transmettre à l'équipe de développement interne, pour qu'ils vérifient/testent la faisabilité en terme de bugs et décident s'ils passeront ou non en 2.0. Je lui ai proposé de faire travailler étroitement l'équipe de ZTE avec la communauté Mozilla et les geeks bidouilleurs qui publient différents billets sur le sujet, afin que les choses avancent et progressent.
Je ne m'avance donc pas plus tant que je n'ai pas d'infos officielles ; je lui ai demandé à garder contact pour que nous travaillons ensemble sur ce sujets.

Conclusion

Sortir de la sphère geek/technophile/libriste pour aller à la rencontre du grand public est on ne peut plus instructif et fait relativiser les choses. A la fin de ma journée, 5-6 personnes ont compris ce qu'était Firefox OS, Android, et en quoi c'est différent, en quoi c'est important de comprendre un minimum « comment ça marche » et pourquoi il faut être moins passif avec les technologies, j'ai donc réussi (de mon point de vue) ma journée. Il reste un très grand travail de communication autour de Firefox OS si on veut que ça se démocratise, si on veut que cela progresse...

A lire également
- Firefox OS quelques critiques argumentées
- Pourquoi faire le choix de Firefox OS ?

Simulateur de Firefox OS : comment l'installer

Ce tutoriel est une façon simple d'installer et tester Firefox OS sur un PC. Pour cela, il vous faut :

- Installer Firefox dans sa version Nigthy Build : on récupère l'installeur pour son système ici https://nightly.mozilla.org/. Attention, c'est une version en développment donc bugguée. A ne pas utiliser pour autre chose que du test.
- On l'installe, comme on installerait Firefox classiquement.
- Une fois installer et lancer, il faut aller dans le Menu Tools>Web Developper et lancer le "Web IDE".

Dans la fenêtre qui s'ouvre (qui permet de créer et tester des applications pour Firefox OS, de le tester dans les simulateurs et/ou de les déployer sur son téléphone, ce sera le sujet d'un futur tutoriel), on va sur le bouton "Select Runtime" et on choisit d'installer les différentes versions que l'on veut tester.

Pour lancer un émulateur, on retourne dans ce même menu (une entrée apparaît pour chaque version de Firefox OS d'installer en simulateur).

On sélectionne une des versions.

Une fenêtre se lance alors et permet d'avoir la même interface que sur un téléphone. Comme Firefox OS 1.3

ou Firefox 2.0

On manipule l'interface à la souris, le bouton "Home/Maison" permet de voir les applications ouvertes ou de quitter une application. Cela permet de se familiariser avec l'interface, de se ballader dans le paramétrage (les modifications qu'il est possible d'y faire sont conservées).

Mozilla reprend la main sur l'annuaire des Mozilliens

mozillians logoLe répertoire des Mozilliens mozillians.org qui se présente comme l’Annuaire de la communauté Mozilla est sur le point de changer. Jusqu’ici et jusqu’au 30 septembre prochain, il suffisait de s’inscrire et d’être « parrainé » par un Mozillien déjà parrainé ou directement invité par un tel Mozillien, ce qui permettait alors de se porter à son tour garant pour d’autres sans avoir ni à motiver son parrainage ni à remplir d’autres conditions restrictives. L’annuaire contient plus de 6 000 profils de Mozilliens parrainés qui avaient accès aux informations marquées par chaque Mozillien comme réservées aux Mozilliens.

William Reynolds, Product Owner, et Justin Crawford, employés de Mozilla, ont conduit ce qu’ils appellent l’« amélioration » du « vouching » de Mozillians.org (voir références ci-dessous).

Désormais, le parrainage doit être motivé. Des Mozilliens ont été automatiquement accrédités soit en tant qu’employés de MoFo et MoCo (comme dans la version précédente) soit comme ayant participé au Mozilla Summit 2013, donc retenu par Mozilla. Dans ce dernier cas, ils ont reçu 3 parrainages.

Mozilliens déjà dans l’annuaire, vous devez faire reconnaître vos quartiers de noblesse mozillienne par un ou plusieurs (jusqu’à 6) Mozilliens disposant du pouvoir de parrainage. À compter du 30 septembre, vous n’aurez plus accès aux informations des profils marquées comme réservées aux Mozilliens. Les Mozilliens qui n’y sont pas devront bien sûr suivre aussi la nouvelle procédure.

Le parrainage a d’abord un rôle fonctionnel. Il s’agit d’ainsi mieux contrôler l’accès à du contenu spécial dans le but de réduire le risque de fuite d’informations sensibles et d’encourager les Mozilliens à partager plus d’informations.

Un Mozillien patenté peut :

  • voir tous les profils et rejoindre les groupes ;
  • recevoir les communications par courriel pour les Mozilliens parrainés ;
  • accéder à du contenu spécial sur Air Mozilla ;
  • rejoindre le réseau Mozilla Exchange Yammer (réseau social privé pour les entreprises) ;
  • utiliser d’autres applications de Mozilla en tant qu’utilisateur parrainé.

Chaque garant devra dorénavant motiver son parrainage. La courte motivation (500 caractères) requise doit décrire avec force liens une contribution « significative » à Mozilla.

Formulaire de parrainage

Nouveau formulaire de parrainage de mozillians.org

La limite de 6 parrainages et donc de 6 descriptions de contribution différentes contredit l’objectif d’avoir une documentation montrant comment chacun a contribué. Si on considère que les parrainages peuvent venir pour une même contribution de plusieurs garants différents et que le parrainage est définitif, les Mozilliens ayant cessé de contribuer ou ayant changé de domaine de contribution ne sont pas prévus pour être radiés ou voir leur description changée, la documentation ainsi constituée risque bien d’être incomplète et de devenir vite obsolète.

Il y a ou va y avoir des Mozilliens de première classe : ceux ayant au moins trois parrainages, ce qui leur donne le droit de parrainer à leur tour. Il leur est explicitement demandé de refuser leur parrainage à celui dont ils ne pourraient vérifier qu’il a bien fait une contribution significative à Mozilla.

J’aurais préféré qu’ils améliore en parallèle le contenu de l’annuaire en demandant aux cadres de veiller à ce que les membres de leur équipe remplisse correctement leur profil. Par exemple, on rencontre trop souvent des employés qui utilisent leur compte Twitter pour communiquer sur leur travail en indiquant leur poste chez Mozilla et dont nulle trace ne figure dans l’annuaire. Rarement mais ça arrive, des employés et pas des moindre n’ont pas de profil de Mozillien.

Pour finir, notez bien que si vous faites un lien vers un profil de Mozillien, il est recommandé de supprimer de l’URL le code de langue laissant chacun tomber sur la page dans sa propre langue (ou celle de son système/navigateur) : https://mozillians.org/u/Mozinet/.

Pour remplir mon parrainage, voici ce que j’ai fait pour Mozilla depuis 11 ans ½.

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Animations Firefox OS dans des magasins Leclerc qui distribuent le ZTE Open C

Firefox OS au Leclerc d'Échirolles

Promotion de Firefox OS au Leclerc d’Échirolles

Ce samedi, des bénévoles de la communauté Mozilla française sont présents dans des magasins Leclerc qui distribuent le smartphone ZTE Open C sous Firefox OS, dont nous vous avions parlé cet été.

Tous les magasins de cette chaîne ne sont pas concernés, loin de là, mais dans ceux qui ont bien voulu accueillir les démonstrateurs de Firefox OS, les réactions semblent positives. Selon un message envoyé sur la liste de diffusion MozFr, les clients sont avant tout attirés par le petit prix de ce smartphone.

« Encore un de vendu ! »

Espérons que cette initiative sympathique permettra aux clients potentiels de réaliser qu’il ne s’agit pas que d’une affaire de prix, mais également que Firefox OS est un système de smartphone plus ouvert.

Merci aux bénévoles et bon courage à eux (« que le réseau soit avec vous ! »)

Vous trouverez plus d’infos sur le blog de la communauté MozFr.

Firefox OS : samedi 30 août, des Mozilliens dans votre Leclerc ?

Demain, samedi 30 août, la communauté Mozilla francophone sera peut-être dans un centre Leclerc près de chez vous pour vous présenter le ZTE Open C propulsé par Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla. Des Mozilliens seront dans les Leclerc ci-dessous avec les smartphones vendus depuis fin juillet en France. Vous voulez parler mobile, Firefox OS, Mozilla, web ouvert avec des passionnés ? Passez donc dans un des ces magasins (MÀJ : Rueil est annulé)   :

Région Ville Code postal Adresse Accès
Île-de-France Bonneuil-sur-Marne 94380 Centre commercial Achaland
1 et 3, avenue du Bicentenaire
  • Métro 8 station “Créteil - Pointe du Lac” puis 2 km (à pied ou bus 393 toutes les 15 min) à 45 min depuis Châtelet
  • RER A Sucy-Bonneuil puis 2 km (à pied ou bus 393 toutes les 15 min) à 34 min depuis Châtelet
Île-de-France Vitry-sur-Seine 94405 43-45, quai Jules Guesde
  • RER C Vitry-sur-Seine puis 2 km : 27 min depuis Châtelet
  • RER C Les Ardoines puis 2,5 km : 30 min depuis Châtelet
  • RER D Maisons-Alfort-Alfortville puis 1,5 km : 23 min depuis Châtelet
Île-de-France Rueil-Malmaison 92500 58, avenue de Fouilleuse
  • RER D Grigny - Centre puis 3,2 km : 58 min depuis Châtelet
Île-de-France Bois-d’Arcy 78390 11, avenue Jean Jaurès
  • Gare SNCF Fontenay-le-Fleury puis 1 km : 59 min depuis Châtelet
  • RER C Saint-Quentin-en-Yvelines : 1h01 depuis Châtelet
Midi-Pyrénées Blagnac 31715 2, allée Émile Zola
  • Tram T1 Grand Noble puis 500 m
Languedoc-Roussillon Saint-Aunès 34130 Ecoparc départemental RN 113
  • Gare SNCF Montpellier-Nîmes
Pays de la Loire Nantes Paris Distribution Paradis 44305 14, route de Paris
  • Tram T1 Haluchère puis 500 m
Rhône-Alpes Échirolles (banlieue de Grenoble) 38130 Espace Comboire

E.Leclerc propose une liste de ses magasins avec en regard de chacun un bouton pour aller à sa page. En cliquant alors sur « Infos pratiques », vous trouverez le plan d’accès, les numéros de téléphone et de fax, les horaires d’ouverture et même le coordonnées GPS du magasin.

Quelques billets qui peuvent vous intéresser

Liens utiles

Le nouveau look du Firefox Marketplace

Bienvenue_au_nouveau_Firefox_Marketplace_Firefox_Marketplace_20140826_302x283.pngLa boutique d’applications de Mozilla, Firefox Marketplace, a un nouveau look et de nouvelles ambitions. Présente sur les smartphones sous Firefox OS, aux côtés de la recherche adaptative, elle accueille aussi quelques applications pouvant être installées sur Android et sur ordinateur. L’application apparaît alors comme un programme autonome, donc pas du tout comme les célèbres extensions de Firefox.

En page d’accueil, la boutique d’applications annonce la couleur – en couleurs – :

Bienvenue au nouveau Firefox Marketplace

Des collections thématiques, une curation par la communauté améliorée et l’accent mis sur les applications les plus adaptées à vos langue et région, c’est le nouveau look du Firefox Marketplace.

En dessous, toujours aussi colorée, elle nous prévient :

Top 5 de la communauté

Chaque semaine, nous compilons les 5 applications les plus plébiscitées par vous, la communauté Mozilla, et les affichons ici.

Firefox Marketplace au 2014-08-26

Les deux mots-clés à retenir ici sont « curation » et « communauté ». Communauté vous connaissez, mais curation peut-être pas dans le sens qu’il a ici. Ce vieux mot français passé à l’anglais nous revient avec une nouvelle acception : sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents pour une requête ou un sujet donné. Sur le nouveau marketplace, la curation sera faite par la communauté, non par l’éditeur de la boutique.

Scott DeVaney de Mozilla en parle dans un article de VentureBeat qui emploie le terme de « crowd-curation », avec « crowd » (la foule/le public) comme dans le terme à la mode de crowdfunding. Ce pourrait donc être traduit par mise à jour participative.

Confronté aux même problème que les autres « App Stores », le Firefox Marketplace doit faire remonter à la surface les meilleures applications pour l’utilisateur. Scott croit que la curation par le public est une partie de la réponse.

Bienvenue au nouveau Firefox Marketplace le 2014-08-26

Il précise qu’un espace de la boutique distinct avec une interface moins raffinée et légèrement différente de la page d’accueil a été crée. Les gens disposeront là d’une aire de jeu où ils pourront noter et critiquer les applications et où ils pourront voter pour les meilleures critiques pour les faire remonter jusqu’en haut, pour paraphraser Scott. Les applications seront affichées en fonction de la localisation de l’utilisateur. La sélection des ces applications sera fondée sur ce que les autres personnes de la région de l’utilisateur trouvent utile.

Vous pourrez aussi trouver des listes de sélection des meilleures applications par des personnes qui sont intéressées spécifiquement par une catégorie d’applications en particulier, telles que les applications de productivité ou les jeux.

L’idée est que la meilleure personne pour faire la promotion d’une application n’est pas la personne qui l’a faite mais plutôt la personne qui l’a utilisée. « Nous essayons vraiment de démocratiser la découverte d’applications » Scott a dit vendredi lors d’une retraite pour développeurs d’applications. « Si j’avais une équipe de 100 employés, je ne pourrais toujours pas savoir ce que les gens d’un petit village à 200 km d’ici veulent » a déclaré Scott.

Pourquoi faire le choix de Firefox OS ?

Ce billet fait suite au billet Firefox OS quelques critiques argumentées dans lequel je faisais un certain nombre de reproches à Firefox OS. Dans le présent billet, je serai beaucoup plus positif. Je ne parlerai pas de l'OS en lui-même dans son utilisation au quotidien (je fais des billets types tutoriaux pour ça), mais plus de sa philosophie.

Je reprochais l'absence de cloud et de compte associé pour FirefoxOS. Mais c'est également un avantage certain. Car contrairement à iOS d'Apple, Android de Google, il n'y a pas une société commerciale derrière mais Mozilla qui est une fondation à but non lucratif. Leur but n'est pas de se faire de l'argent sur le dos de leurs utilisateurs.

Pourquoi fera-t-on le choix de Firefox OS ? Pour les mêmes raisons que l'on fait le choix de Firefox et non de Chrome, d'une distribution GNU/Linux au lieu de Windows, on choisira Firefox OS plutôt qu'Android ou Apple.

Je disais dans mon billet de critiques que je ne peux pas encore conseiller ce téléphone lors des cryptoparties. Au contraire je dois l'évoquer, parler de son respect de la vie privée. Ne pas négliger les limites (pas de Tor, de chiffrement des donnes locales). (Et au delà, du modèle de menace ; dans certains cas on utilisera même pas de téléphone du tout. Donc le fait que l'on ait un Firefox OS sans chiffrement ne sera pas une contrainte en soi). Mais en parler. Pour que les gens sachent. Pour mieux choisir leur futur smartphone quand ils remplaceront leur smartphone actuel. Et d'ici là Firefox OS aura évolué, progressé, sera encore plus grand public...

Avec Firefox OS, on sait où sont nos données et ce qui en est fait, cet Os est respectueux de notre vie privée, de nos données personnelles. Une application lampe torche ne demandera pas à avoir accès à notre carnet d'adresse et ne le transmettra pas sur un site Internet. Dès la conception cette problématique a été prise en compte avec la notion de droits et permissions des applications intégrées dans le système. Par défaut, tout est verrouillé et doit accorder les permissions une à une, en connaissance de cause donc. En plus, les applications étant web, on n'est pas obligé de commencé en faisant directement une application pensée en tant que telles. On peut commencer en faisant un site Web compatible avec une version mobile et il sera affichable dans un navigateur et donc utilisable depuis n'importe quel smartphone. Et d'autant plus sous Firefox OS...

Comme dans le monde du logiciel libre, le code des applications pour Firefox OS (tout comme le système en lui-même) est ouvert et libre et donc être améliorée, redistribuée... (A vérifier/creuser car la licence des applications disponible sur le market n'est pas toujours précisée, il peut y avoir des applications propriétaires). Le code est libre et ouvert, le discours que l'on aura/associera à un OS libre pour son PC sera donc le même que pour son smartphone. On peut savoir ce que fait mon smartphone, on peut auditer le code. Le valider. Le vérifier. On est libre...

Je pense que tous ceux qui croient en la philosophie du logiciel libre devraient passer à Firefox Os. Oui il y aura probablement des concessions à faire en terme de fonctionnalité, de confort d'utilisation. On devra alors avoir la même démarche que lorsque on est passé sous du logiciel libre pour son PC, on devra trouver des applications équivalentes, réapprendre à utiliser son smartphone, réapprendre une nouvelle interface, prendre ses marques et ses habitudes... Un peu comme quand il y a un peu plus de dix ans j'ai découvert et je suis passé sous Ubuntu, je suis sous Firefox OS, en fait.

Il faut que cet Os alternatif, ce challenger atteigne une masse critique. Il faut que des grandes figures du libre passent sous Firefox OS. Il faut que des Alexis Kauffman de Framasoft, des Tristan Nitot de Mozilla quitte leurs Smartphones Android ou Apple pour promouvoir cet Os, montrent qu'ils y croient.

Faire le choix de Firefox OS, c'est faire le choix de se réapproprier son téléphone, ses applications, ses données. C'est faire le choix de la liberté.

FirefoxOS - L'assistant

Au premier démarrage de Firefox OS, on a l'assistant suivant (une très bonne initiative). Voici les images pour juger par vous-même :

Firefox OS - La visite guidée

Au premier démarrage de Firefox OS, on a une visite guidée du mode de fonctionnement (une très bonne initiative). Voici les images pour juger par vous-même :

Rq c'est en anglais pour les captures, mais c'est en français quand on a choisit le français comme langue sur le téléphone

De la publicité dans Firefox sous le contrôle de l'utilisateur

Tile Switcher dans les Expérimentations du gestionnaire de modules complémentaires de Firefox 34 NightlyLe premier billet de Darren Herman, publicitaire embauché par Mozilla fin 2013 pour diriger une nouvelle unité des services de contenu afin de développer les revenus de Mozilla dans les contenus et les services, avait été mi-février fraîchement – ou chaudement, c’est selon – reçu. Son annonce sur le nouveau blog Advancing Content, blog officiel l’équipe des services de contenu de Mozilla, d’afficher des « tuiles » sponsorisées sur la page ouverte lors d’une toute première installation d’une nouvelle version de Firefox et, pendant trente jours, sur la page de nouvel onglet le temps d’entraîner le mécanisme de pertinence avait fait grand bruit.

J’avais rédiger un long billet à l’époque intitulé : De la pub dans Firefox ? Vraiment ?

À part un billet de clarification deux jours après, Darren Herman n’avait plus blogué. C’est Johnathan Nightingale, VP de Firefox chez Mozilla, qui avait annoncé en mai sur le blog des versions futures de Firefox la poursuite des expérimentations sur la page de nouvel onglet pour faire des recommandations depuis l’historique mélangées à des recommandations de sites de Mozilla et de sites sponsorisés. Les résultats des expérimentations devaient être au bénéfice de l’utilisateur et sous son contrôle.

Page Nouvel onglet : « Qu'est-ce que cette page ? » dans Firefox 34 Nightly au 29 août  2014

MÀJ du 29/8 : La page de Nouvel onglet est prête dans Firefox Nightly en français à recevoir les tuiles « parrainées »

Aujourd’hui, Darren Herman revient avec un appel à la confiance, la transparence et le contrôle de l’utilisateur dans la publicité.


La publicité est un business dominant sur le Web. Il s’appuie sur les utilisateurs pour son succès et ironiquement ne parvient pas à collaborer avec eux d’une manière directe et honnête. Nous sommes partisans des nombreux avantages que l’implication commerciale apporte au développement d’Internet – c’est dans nos fondamentaux et ça fait partie du Manifeste Mozilla. La publicité est l’une de ces activités commerciales, elle alimente et développe le Web. Mais le modèle a perdu de vue son objectif en échouant à mettre l’utilisateur au centre. Nous appelons dans un premier temps l’industrie de la publicité à adopter les trois principes fondamentaux de confiance, de transparence et de contrôle par l’utilisateur :

  1. Confiance : Les utilisateurs comprennent-ils pourquoi on leur présente le contenu ? Comprennent-ils quelle partie de leurs données a contribué à la décision d’affichage ?
  2. Transparence : Les utilisateurs comprennent-ils pourquoi les décisions de publicité sont prises ? Comprennent-ils comment leurs données sont consommées et partagées ? Sont-ils conscients et contribuent-ils ouvertement ?
  3. Contrôle : Les utilisateurs ont-ils la possibilité de contrôler leurs propres données ? Ont-ils le choix d’être totalement privés, entièrement publics ou quelque part entre les deux ?

Nous sommes en train de repenser le modèle. Nous voulons un monde où les directeurs du marketing, les cadres des agences de pub, les groupes industriels et les compagnies de technologies publicitaires voient les avantages réels d’un modèle centré sur l’utilisateur. Ces trois principes nous donnent la possibilité de construire une plateforme solide, à long terme et avec plus de valeurs pour tous.

Que faisons-nous ?

Notre intention est d’améliorer l’expérience en tant que partie prenante au sein de l’écosystème. Nous ferons cela par l’expérimentation et l’innovation. Tout notre travail sera conçu avec la confiance à l’esprit. Les tuiles sont notre première expérience et nous apprenons beaucoup. Maintenant, nous montrons les tuiles des utilisateurs selon leur « frecency » (sites récents et fréquents), ainsi que des informations de Mozilla et des suggestions et du contenu identifiés comme sponsorisés. Cette expérience est assez basique, mais va évoluer au fil du temps. Les interactions initiales avec l’utilisateur sont positives. Les utilisateurs ont interagi avec le contenu identifié comme sponsorisé que nous avions placé dans le Directory Tiles (tuiles lors du premier lancement) 10 fois plus qu’avec le contenu issu de Mozilla.

Notre prochaine étape sera de donner aux utilisateurs plus de transparence et de contrôle. Notre plateforme de personnalisation pour l’utilisateur aidera finalement à alimenter les tuiles et aidera à déterminer quel contenu est montré à l’utilisateur. La plateforme elle-même est novatrice car elle permet actuellement que les données d’intérêt restent côté client, complètement sous le contrôle de l’utilisateur. Les données sont encore accessibles là sans que nous créions un dossier sur l’utilisateur, en dehors du client Firefox.

Nous mettrons ensuite l’utilisateur en première ligne en construisant un tableau de bord des intérêts (une chose sur laquelle nous travaillons déjà) qui offre aux utilisateurs un moyen de modifier facilement leurs intérêts ou leur participation au contenu enrichi à tout moment. Le tableau de bord fournit un système de remontée de l’information constante avec les utilisateurs et fonctionnera avec tous nos projets de contenus améliorés.

Que pouvons-nous promettre ?

Nous allons continuer à démontrer qu’il est possible d’équilibrer les intérêts commerciaux avec l’intérêt du public, et de construire des produits performants qui respectent la vie privée des utilisateurs et offrent une expérience basée sur la confiance, la transparence et le contrôle.

  • Nous voulons montrer au monde que vous pouvez faire afficher de la publicité d’une manière qui respecte la vie privée des utilisateurs.
  • Nous croyons que les éditeurs doivent respecter les signaux du navigateur relatifs au pistage et à la vie privée. S’ils ne le font pas, nous allons prendre un rôle actif ce faisant et tous nos projets de contenu enrichi respecteront DNT (NDT : « Indiquer aux sites que je ne souhaite pas être pisté »).
  • Nous respecterons le Minimum Actionable Dataset, un courant de pensée lancé par l’un de nos collègues mozilliens pour ne recueillir que ce qui est nécessaire – rien de plus – et être transparent à ce sujet.
  • Nous mettrons les utilisateurs aux commandes pour personnaliser, modifier ou activer/désactiver les fonctions du produit à tout moment.

Nous ne pouvons pas changer le Web depuis le banc de touche et nous ne pouvons pas changer la publicité sur le Web sans être une partie de cet écosystème. Nous sommes enthousiasmés par cette mission et nous travaillons dur pour atteindre nos objectifs. Restez à l’affût des nouvelles au cours des prochaines semaines.

Si cela fait écho à vos préoccupations et que vous avez des idées ou voulez aider, nous serions ravis de vous entendre en laissant des commentaires ci-dessous (NDT : en anglais sous le billet original) ou en remplissant ce formulaire.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Il n’est pas sûr que ce discours volontariste soit accepté par les Mozilliens critiques sur la démarche de Mozilla d’entrer dans le domaine de la publicité que chassent pas mal d’entre-eux. Particulièrement, le passage sur le changement du secteur de la publicité en ligne de l’intérieur risque bien de laisser de nombreux Mozilliens dubitatifs. Tout comme ils douteront de la capacité de Mozilla à changer la donne devant les intérêts considérables en jeu et la dépendance actuelle de Mozilla à Google et à son reversement d’une petite partie des revenus publicitaires générés via Firefox.

Si la démarche de Mozilla d’entrer dans les services de contenu pouvait rendre Mozilla moins dépendant de Google et empêcher que les utilisateurs livrent leurs requêtes au géant de la publicité, les Mozilliens la soutiendraient. Cependant, il n’est pas sûr qu’ils considèrent le publicitaire Darren Herman comme la personne la mieux à même d’accomplir cette tâche selon les canons de Mozilla. Son appel à commentaire in fine en passant par un formulaire chez Google sera un indice bien négatif.

Sources et références

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.