MozFR

J'ai un problème avec Firefox !

et comment y remédier

Depuis Firefox Quantum, les demandes d’assistance se sont multipliées. La communauté Mozilla francophone qui traduit l’assistance officielle de Mozilla et qui propose des forums d’entraide francophone accepterait bien votre aide si vous en avez les compétences.

Assistance de MozillaFirefox Quantum est sorti le 14 novembre. Cette version a marqué un saut technologique et une rupture dans le modèle des extensions qui avaient fait le succès de Firefox pour un nouveau dans lequel les précédentes n’ont pas toutes été portées, laissant de nombreux utilisateurs orphelins. Les premiers chiffres montrent un taux d’adoption rapide de cette nouvelle version par les utilisateurs de Firefox et de nombreux nouveaux utilisateurs.

Pour ces raisons, Firefox Quantum est le sujet de nombreuses conversations et questions sur les réseaux sociaux, ainsi qu’une hausse des demandes d’assistance sur nos forums communautaires.

La communauté Mozilla francophone est impliquée dans l’assistance aux utilisateurs des logiciels Mozilla que ce soit dans l’assistance officielle de Mozilla en français ou dans l’aide personnalisée aux utilisateurs.

SUMO, l’assistance officielle de Mozilla

gi hero l10nSi vous invoquez l’aide dans le sous-menu « ? » de Firefox, vous arrivez sur la page Firefox de l’assistance de Mozilla appelée SUMO.

Les articles sont rédigés par des bénévoles accompagnés de quelques employés de Mozilla. Les articles sont traduits par des membres des communautés locales. Si vous avez un bon niveau de langue en français et en anglais, vous pouvez vous joindre à la petite équipe de localisation.

Forums d’entraide francophone

La communauté Mozilla francophone propose aussi ses propres forums d’entraide en langue française sur lesquels répondent nos bénévoles. Appelés Geckozone, ils connaissent depuis Firefox Quantum une forte recrudescence des demandes d’aide.

Si vous souhaitez être pris en main personnellement par un Mozillien, posez sur le forum dédié très précisément votre question. Indiquez la version de votre système d’exploitation et ce que vous avez vainement entrepris pour résoudre votre problème. Soyez passiant·e. La réponse apportée à votre problème pourra aider de futurs internautes. Il vous est donc conseillé de rechercher dans les sujets du forum si votre problème n’a pas déjà été résolu avant de poster votre question sur le forum.

Si vous êtes un bon connaisseur de Firefox, les bénévoles ont bien besoin de votre aide régulière. Vous pouvez prendre en charge une ou plusieurs questions, à votre rythme et selon vos compétences.

Réseaux sociaux

Twitter Mozilla francophoneBien que la communauté ne fournisse pas d’effort coordonné d’assistance utilisateur sur les réseaux sociaux, les utilisateurs sont habitués et s’entendent à ce qu’on leur réponde sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à vous signaler si vous êtes volontaire pour répondre aux questions d’assistance qui sont postées sur les réseaux francophones.

La communauté pilote les comptes Twitter :

… le compte Facebook frmozilla et le compte Mastodon @Mozilla@mamot.fr.

NB : le compte Twitter @MozillaZineFr publie l’actualité du projet Mozilla en français.

À retenir

Assistance de Firefox sur SUMO.

Forums francophones de Geckozone :


Et si vous donniez un coup de main ? Vous pouvez faire la différence, à votre rythme.


Mozinet

Firefox Quantum : des premiers chiffres encourageants

Firefox SyncMozilla a parié son avenir sur une version de rupture de son navigateur web : Firefox Quantum. Les premiers éléments chiffrés livrés par Mozilla semble lui donner raison. Reste maintenant à transformer l’essai pour inverser la courbe continuellement déclinante de ces dernières années.


Quand nous nous sommes décidés à sortir Firefox Quantum plus tôt cette année, nous savions que nous avions un produit énormément amélioré. Il ne semblait pas simplement plus rapide – avec une ergonomie testée comme jamais – mais il était plus rapide et de façon mesurable. Grâce aux nombreux changements sous le capot, nous avons doublé la vitesse de Firefox tout en consommant 30 % de mémoire en moins que Chrome.

En moins d’un mois, Firefox Quantum a déjà été installé par plus de 170 millions de personnes dans le monde entier. C’est tout juste le démarrage et les premiers retours sont super encourageants.

Voici un aperçu des principaux indicateurs que nous observons pour Firefox Quantum depuis que nous l’avons lancé :

1. Notre plus grosse sortie à ce jour. Firefox Quantum est le Firefox qui a mis le moins de temps à dépasser les 100 millions de profils et un demi milliard d’heures quotidiennes d’utilisation sur une nouvelle version dans l’histoire récente : le résultat d’une sortie fluide et d’une forte hausse des nouveaux profils. Et des millions d’utilisateurs font connaissance pour la première fois avec Firefox Quantum chaque jour.
2. Davantage d’utilisateurs viennent de Chrome. Nous avons observé une croissance de 44 % en téléchargements de personnes utilisant le navigateur Chrome en comparant avec la même période de l’année dernière.
3. Le mobile croît aussi. Nos quatre applications mobiles principales connaissent une forte croissance consécutive au lancement de Firefox Quantum. Firefox pour iOS et Firefox pour Android ont vu une augmentation de 24 % des installations, et les versions de Firefox Focus pour Android et pour iOS affichent une augmentation de 48 % des installations.
4. L’écosystème des extensions reste fort. Plus de 1 000 extensions compatibles avec Firefox Quantum ont été ajoutées à addons.mozilla.org depuis la sortie de Firefox Quantum.
5. Screenshots est un méga succès. Il a vu un fort décollage précoce. Les utilisateurs ont pris plus de 30 millions de captures d’écran depuis que la fonctionnalité a été lancée fin septembre.
Lyndon Frei : Just used the new #Firefox #screenshot feature for the first time, quite handy!
Guillermo Latorre : I've only used it for 30 seconds but I AM IN LOVE with the screenshot tool in the new @firefox
6. Adoption de Firefox Quantum par les développeurs : vitesse et stabilité du navigateur améliorées, ainsi que la grande qualité des outils de développement donnent aux développeurs davantage de raisons d’essayer et de continuer à utiliser les outils de développement de Firefox. Depuis le 26 septembre, date de sortie de la Developer Edition, nous avons vu une augmentation de 10 % de l’usage quotidien des outils de développement et une augmentation de 53 % des téléchargements de la Developer Edition.

Voici ce que le monde a retenu de Firefox Quantum

7. Les réseaux sociaux ont fait le buzz. Tandis qu’il a été agréable de lire les commentaires des nouveaux utilisateurs, les chiffres ont également montré une hausse importante des opinions positives sur Facebook, Twitter, Reddit, Tumblr, YouTube et les blogs (source : Crimson Hexagon social media analytics).
Firefox Quantum : Daily Social Mentions
8. Nos pubs décollent. Nous avons adopté une approche unique pour promouvoir le nouveau navigateur Firefox. Nous nous sommes concentrés sur ce que l’on ressent – et même ce qu’on perçoit – à utiliser notre nouveau navigateur ardemment rapide. Les pubs ont pris vie à la télévision et dans des vidéos sponsorisées avec notre « Wait Face » et la vidéo de Reggie Watts qui, combinées, ont reçu plus d’un demi milliard d’impressions, et un tiers de ces vues l’ont été de bout en bout.
9. Firefox dans la presse. Nous avons reçu une somme écrasante de couverture presse positive pour le nouveau navigateur Firefox. Nous avons vu des centaines de titres dans le monde entier depuis Wired « Ciao, Chrome : Firefox Quantum est le navigateur bâti pour 2017 », jusqu’à El País « Firefox veut réinventer les navigateurs avec Quantum » et Usbek & Rica « Firefox Quantum : nous sommes de retour ».

Nous sommes incroyablement encouragés par les réponses positives observées depuis le lancement. Nous continuons à regarder ces chiffres et nous prévoyons de refaire un point dans la nouvelle année.

-- Nick Nguyen


Vous faites vraisemblablement partie des Quantumiens, mais avez-vous migré toutes vos connaissances ?

En savoir plus

Mozilla



Mozinet

Précédent article sur Firefox Quantum : Entrez dans l’ère Quantum – comment Firefox est redevenu rapide et comment il va devenir plus rapide encore

Crédit illustrations : Mozilla.

Entrez dans l'ère Quantum – comment Firefox est redevenu rapide et comment il va devenir plus rapide encore

Firefox 52 vs QuantumLe 14 novembre dernier sortait une version particulière de Firefox. Le pallier était tellement important qu’on lui a donné un nom : Firefox Quantum.

La veille, Lin Clark avait publié sur Mozilla Hacks un billet expliquant comment et dans quels domaines Mozilla a travaillé pour produire une version aussi rapide. Et ce n’est pas fini !

Comme l’article sur Quantum CSS, le nouveau moteur de style de Firefox, qu’elle avait publié en août, la communauté Mozilla francophone cet article pour vous :


Les gens ont remarqué que Firefox est à nouveau rapide.

Un tweet de Sara Soueidan à propos de la rapidité de Firefox Nightly

Sara Soueidan @SaraSoueidan : @Firefox Nightly est désormais mon navigateur de développement. Il est devenu si bon et si rapide depuis la dernière fois que je l’ai utilisé il y a quelques années.

Au cours des sept derniers mois, nous avons rapidement remplacé des parties majeures du moteur, en intégrant Rust et des parties de Servo dans Firefox. Une équipe s’est également emparée des problèmes de performances du navigateur, qu’ils soient visibles ou non en dégraissant la base de code du navigateur.

Nous l’avons nommé « projet Quantum », et la première version de cette renaissance en Firefox Quantum est disponible depuis le 13 novembre*.

Projection orthographique d'un propulseur

Mais cela ne signifie pas que notre travail soit achevé. Cela ne veut pas dire qu’aujourd’hui Firefox est aussi rapide et réactif qu’il le deviendra.

Regardons d’un peu plus près comment Firefox est redevenu rapide et comment il va devenir plus rapide encore.

Poser les fondations d’un parallélisme à gros grain

Pour aller plus vite, nous avons besoin de nous appuyer sur la façon dont les composants matériels ont évolué ces 10 dernières années.

Nous ne sommes pas les premiers à le faire. Chrome était plus rapide et réactif que Firefox quand il a été présenté pour la première fois. C’était, entre autres choses, parce que les ingénieurs de Chrome avaient vu qu’un changement au niveau du matériel était en train de se produire et qu’ils ont commencé à mieux l’exploiter.

Chrome et le futur d'un parallélisme à gros grain

Un nouveau style de processeurs était en train de se répandre. Ces derniers sont constitués de plusieurs cœurs, ce qui signifie qu’ils peuvent réaliser des tâches en simultané et indépendamment les uns des autres – en parallèle.

Cela peut en revanche être complexe. Le parallélisme peut induire des bogues assez subtils et difficiles à voir ou à corriger. Par exemple, si deux cœurs ont besoin d’ajouter 1 au même nombre en mémoire, il est probable que l’un réécrive par-dessus l’autre si vous ne faites pas particulièrement attention.

Diagramme présentant une situation de compétition entre deux cœurs

Un moyen plutôt direct d’éviter ce genre de problèmes est simplement de s’assurer que les deux choses sur lesquelles vous travaillez ne partagent pas de mémoire afin de répartir le programme en tâches plutôt larges qui n’ont pas besoin de coopération. Voilà ce qu’est le parallélisme à gros grain.

Dans le navigateur, il est plutôt simple de trouver ces gros grains. Chaque onglet a ses propres tâches auxquelles s’employer. Il y a aussi la partie autour de ces pages – l’interface du navigateur – et celle-ci peut être prise en charge séparément.

De cette manière, les pages peuvent travailler à leur propre rythme, simultanément, sans se bloquer entre elles. Si vous avez un script qui dure depuis longtemps dans un onglet en arrière-plan, cela ne bloquera pas celui que vous utilisez actuellement.

C’est l’opportunité qu’ont anticipée les ingénieurs de Chrome. Nous l’avions également vue, mais un chemin plus cahoteux se présentait à nous pour y arriver. En effet, étant donné que nous avions une base de code existante, nous avions besoin de trouver un moyen de séparer celle-ci afin de tirer parti de plusieurs cœurs.

Firefox et le futur d'un parallélisme à gros grain

Il nous a fallu un peu de temps, mais nous y sommes arrivés. Avec le projet Electrolysis, nous avons finalement réussi à mettre le multiprocessus à la portée de tous les utilisateurs. Et Quantum a rendu notre usage du parallélisme à gros grain encore meilleur avec quelques autres projets.

frise chronologique du parallélisme à gros grain avec Electrolysis et Quantum Compositor, avant la sortie initiale de Quantum suivie de Quantum DOM

Electrolysis

Electrolysis a préparé le terrain pour le projet Quantum. Il a introduit une sorte d’architecture multiprocessus similaire à celle mise en œuvre par Chrome. Le changement était tellement important que nous l’avons intégré progressivement en le faisant tester à de petits groupes d’utilisateurs à partir de 2016 avant d’en faire bénéficier tous les utilisateurs de Firefox à la mi-2017.

Quantum Compositor

Processus GPU \(carte graphique/vidéo\)

Quantum Compositor déplace le compositeur dans un processus dédié. Le point-clé de ce changement est que cela rend Firefox plus stable. Avoir un processus séparé signifie que si le pilote graphique plante, il n’entraînera pas tout le navigateur avec lui. Mais avoir ce processus séparé rend aussi Firefox plus réactif.

Quantum DOM

Même en répartissant les onglets entre les différents cœurs et en ayant un thread [fil d’exécution] dédié à chacun d’entre eux, il reste encore bien des choses à la charge du thread principal. Certaines d’entre elles sont plus importantes que d’autres : répondre un l’utilisation d’une touche l’est par exemple plus que faire passer le ramasse-miettes. Quantum DOM nous donne la possibilité de prioriser ces tâches. Cela rend Firefox plus réactif. La majeure partie de ce travail est déjà là, mais nous prévoyons encore d’amener cela un peu plus loin avec une fonctionnalité nommée « ordonnancement préemptifs ».

Faire une meilleure utilisation du matériel avec le parallélisme à grain fin

Pourtant, lorsque nous nous avons regardé vers l’avenir, nous avons compris que nous devions aller plus loin qu’un parallélisme à gros grain.

Firefox se penchant sur le futur du parallélisme à grain fin

Le parallélisme grossier fait meilleur usage du matériel… mais il n’en fait le meilleur usage. Lorsque vous répartissez ces pages web entre différents cœurs, certains d’entre eux se retrouvent sans aucune tâche à effectuer. Ces cœurs vont donc rester inactifs. Pourtant, une nouvelle page qui serait visitée et attribuée à un autre cœur prendrait tout autant de temps à être affichée que si le processeur ne possédait qu’un cœur.

Répartir les contenus à travers différents cœurs

Il serait génial de pouvoir utiliser tous ces cœurs pour traiter la nouvelle page durant son chargement. Ainsi, vous pourriez faire votre travail plus rapidement.

Mais avec le parallélisme à gros grain, on ne peut pas répartir le travail d’un cœur vers les autres cœurs. Il n’y a pas de frontières entre les différents travaux.

Avec un parallélisme fin, on découpe cette tâche en unités plus petites qui peuvent être envoyées aux différents cœurs. Par exemple, sur un site comme Pinterest, vous pouvez séparer les différents éléments épinglés et employer différents cœurs pour son affichage.

Séparer finement le travail entre les cœurs

Cela n’améliore pas simplement la latence comme avec le parallélisme à gros grain. Cela améliore aussi la vitesse pure. Les chargements de page se font plus vite, car le travail est séparé entre les cœurs. Et plus vous ajoutez de cœurs, plus votre page sera chargée et affichée rapidement.

Nous avons ainsi pu voir ce que nous considérons être le futur, mais le moyen d’y arriver reste à clarifier. Car pour rapidement atteindre ce parallélisme à grain fin, il est généralement nécessaire de partager de la mémoire entre les cœurs. Mais cela donne lieu à ces data races [situations de compétition entre les données] dont je parlais plus tôt.

Nous savions néanmoins que le navigateur devait franchir ce pas, alors nous avons commencé à investir dans la recherche. Nous avons créé un langage dénué de ces data races : Rust. Puis nous avons créé un moteur de rendu, Servo, qui utilisait pleinement les capacités de ce parallélisme à grain fin. Par ce biais, nous avons prouvé que cela pouvait fonctionner et qu’il était donc possible de rencontrer moins de problèmes tout en étant plus rapides.

Frise chronologique du parallélisme à grain fin, avec Quantum CSS précédant la sortie initiale de Quantum, et Quantum Render ainsi que de potentiels autres ensuite

Quantum CSS (alias Stylo)

Cœurs qui ont terminé leurs tâches et qui en  volent au cœur principal, chargé de plus de tâches

Avec Stylo, le calcul des styles CSS est intégralement parallélisé sur tous les cœurs du processeur. Stylo utilise une technique appelée work stealing [vol de travail] pour répartir les tâches entre les différents cœurs, de telle sorte qu’ils restent toujours tous occupés. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une augmentation linéaire des performances : le temps de calcul des styles CSS est divisé par le nombre de cœurs dont vous disposez, quel que soit ce nombre.

Quantum Render (mettant en scène WebRender)

Diagramme des 4 différents threads, avec un thread RenderBackend entre le thread principal et le thread du compositeur. Le thread RenderBackend traduit l'affichage en groupes d'appels de dessin

Le GPU [processeur graphique] est une autre partie du matériel hautement parallélisée. Il contient des centaines de milliers de cœurs. Néanmoins, il est nécessaire de planifier énormément afin de s’assurer que ces cœurs restent en permanence aussi occupés que possible. C’est ce que fait WebRender.

WebRender arrivera en 2018 et exploitera les atouts des GPU modernes. Nous nous sommes aussi attaqué au problème sous un angle différent par la même occasion. Le projet « Advanced Layers » modifie le système de couches existant de Firefox afin d’être en capacité de faire du rendu par lots. Cela nous donne des gains immédiats en optimisant la manière avec laquelle Firefox exploite déjà le GPU.

???

Nous pensons que d’autres parties du pipeline de rendu peuvent bénéficier de ce parallélisme à grain fin. Dans les prochains mois, nous allons étudier de plus près à quels autres endroits pourraient également être exploitées ces techniques.

S’assurer que nous ne faisons qu’accélérer et que nous ne ralentirons plus jamais

Au-delà des modifications architecturales, dont nous savions qu’elles seraient à effectuer, de nombreux problèmes de performances se sont glissés dans le code sans que nous y prêtions attention.

Nous avons donc créé un autre élément au sein de Quantum pour corriger cela. Nous avons mis en place une équipe dédiée à la performance du navigateur qui avait pour but de trouver ces problèmes et de mobiliser les équipes afin de les résoudre.

Évolution chronologique de Quantum Flow avec une courbe croissante

Quantum Flow

L’équipe Quantum Flow fut au cœur de cette révolution. Au lieu de se concentrer sur les performances globales d’un sous-système particulier, cette dernière a eu pour objectif de résoudre des cas spécifiques et importants tels que le chargement du flux de votre réseau social. Ils ont travaillé avec plusieurs équipes afin de déterminer pourquoi le flux était moins réactif dans Firefox que dans les autres navigateurs.

Quantum Flow nous a permis d’obtenir un grand nombre de gains de performance significatifs. Ce faisant, nous avons aussi développé des outils et des processus afin de faciliter la recherche et le suivi de ce type de problèmes.

Que va donc devenir Quantum Flow ?

Nous transformons ce processus efficace qui nous a permis d’identifier et de nous concentrer sur un cas particulier à la fois en un élément de fond de notre méthode de travail. Pour ce faire, nous améliorons nos outils pour ne pas avoir à impliquer un groupe d’experts pour trouver les problèmes, mais plutôt pour que les ingénieurs au sein de l’organisation puissent apprendre à le faire eux-mêmes.

Cependant, il y a un problème avec cette approche. Lorsque nous optimisons un cas, il se peut que ce soit au détriment d’un autre. Pour éviter cela, nous assurons maintenant un suivi incluant des améliorations à notre chaîne d’intégration continue chargée d’exécuter les tests de performance, de la télémétrie afin d’avoir connaissance de l’expérience utilisateur et une gestion des régressions au sein de tickets ou bogues. Ainsi, nous nous attendons à ce que Firefox Quantum continue à s’améliorer.

Demain n’est que le commencement

Ce 14 novembre* a été un grand jour pour nous à Mozilla. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour rendre Firefox rapide. Mais ce n’est aussi que le début.

Nous allons fournir de nouvelles améliorations de performances tout au long de la prochaine année. Nous sommes impatients de les partager avec vous.

Essayez Firefox Quantum ou la Developer Edition afin d’être sûr d’avoir les dernières mises à jour quand elles sortent.

À propos de Lin Clark

Lin est ingénieure dans l’équipe Mozilla Developer Relations. Elle bricole autour de JavaScript, WebAssembly, Rust et Servo et dessine également des esquisses de code.

(*) L’article a été publié le 13 novembre 2017, soit la veille de la sortie de Firefox Quantum.



Traduction et relecture : Théo, dattaz, Ilphrin, Alpha, Mozinet, Cécile, Porkepix, Goofy et anonymes


Précédent article sur le futur de Firefox : Google, Microsoft et Mozilla ensemble pour parler Cross Browser

Crédit illustrations : Mozilla et Lin Clark.

À Rennes mardi : browser fingerprinting, la recherche qui influence Firefox

Pierre_Laperdrix.jpgLe compte Twitter de nos amis rennais de la Crypto Party locale a attiré notre attention sur un événement se déroulant mardi dans le chef-lieu de Bretagne. Pierre Laperdrix, docteur en informatique, présentera les résultats de ses recherches menées à l’INSA de Rennes sur le browser fingerprinting  : traçage d’appareils sur Internet et la vie privée. Venez rencontrer ce chercheur mardi 12 décembre de 13 h à 13 h 30 à la bibliothèque de l’INSA Rennes.

Ce chercheur, spécialiste en sécurité informatique et en protection de la vie privée, a obtenu son doctorat en travaillant sur l’empreinte numérique dans les navigateurs. Ses travaux ont en partie influencé les récents changements dans le Tor Browser et dans Firefox pour protéger leurs utilisateurs du pistage par reconnaissance de l’empreinte laissée par le navigateur.


Ce rendez-vous est ouvert à toutes et à tous. Si vous vous trouvez à Rennes ou dans ses alentours, ne le manquez pas.

Aller plus loin

Empreinte – le mois Mots-zilla

Le navigateur Tor et Mozilla Firefox en symbiose

Mozilla Roadshow : ce qui arrive


Twitter :


Mozinet

Notre précédent événement : Les 8 et 9 décembre, c’est Cookie Party à Paris

Les 8 et 9 décembre, c'est Cookie Party à Paris

Logo Cookie Party 2017 Cookie Party ! Non, ce n’est pas une fête où mamie Fox fait la démonstration de ses compétences culinaires.

Nous parlons des cookies numériques. Ces petits êtres se nichent dans votre navigateur pour mémoriser de nombreuses informations pour de nombreux usages.

La Cookie Party 2017 est un festival d’art numérique, connu sous le nom de démoparty. Ce rendez-vous se déroulera au Jardin d’Alice à Paris les 8 et 9 décembre prochain.

Un espace de création permettra de donner libre cours à l’imagination, tout en explorant les limites des ordinateurs. Chacun des participants pourra concourir dans une de ces catégories :

  • 4k Intro
  • PC Demo
  • Oldskool Demo
  • Graphic
  • Music
  • Wild

Notez que se tiendra une compétition appelée « food » avec plusieurs catégories : 1K, 4K ou 8K où les K sont des kilogrammes. Chacun pourra déguster les réalisations et voter pour son préféré.

Par ailleurs, il sera aussi prévu de nouveaux lasers (comparable à la programmation d’un oscilloscope), dont il sera aussi possible de projeter des réalisations numériques.

Dans un autre espace, des ateliers et conférences se relaieront le 9 décembre. Notre Mozillien Christophe Villeneuve y fera une présentation sur les écrans animés dans les navigateurs grâce aux WebExtensions.

Le programme complet des ateliers et des conférences est disponible sur la page timelable.

cookie party au Jardin d'alice

De nombreux concerts sont prévus et une salle de spectacle aussi pour (re)découvrir divers styles musicaux.

Un programme de synthèse :

  • Vendredi 8 décembre 2017
    14h00 – Ouverture de la demoparty
    19h00 – Début Compo Shader Showdown se déroulant toute la soirée
    19h00 – DJset de Caisse Obscure
    20h30 – Premier concert : The Other Days
    22h00 – Djset de Disconnect Crew
    23h00 – Fin de la journée avec des activités
  • Samedi 9 décembre 2017
    10h00 – Demoshow et documentaires se déroulant durant toute la journée
    12h00 – Conférences et ateliers (programme ultérieurement).
    Conférences :
    12h00 – 13h00 : Cyberculture avec Olivier et William
    13h00 – 14h00 : Histoire de la scène démo par William
    14h00 – 15h20 : Blender par CoyHot
    15h50 – 16h00 : Conclusion Cyberculture
    16h00 – 17h00 : Les écrans animés dans les navigateurs par Christophe ‘Hello’ Villeneuve
    Ateliers :
    10h00 – 12h00 : Atelier VCS de p0ke
    14h00 – 16h00 : Atelier Raymarching de Flopine
    16h00 – 18h00 : Atelier Chiptune de XTRIUM
    Compétitions :
    18h00 – Fin des compos de la CookieJs (toutes catégories)
    19h00 – Visionnage des compos et votes
    20h00 – Troisième concert – Couguars On A Beach
    21h00 – Remise des prix et lots
    22h00 – Quatrième concert – Cactus & Mammuth
    23h00 – Fin de la journée avec des activités
  • Dimanche 10 décembre 2017
    11h00 – visite de la ville de Paris

Enfin, l’entrée est un prix libre pour permettre la continuité de l’événement.


Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! L’ouverture est le vendredi 8 décembre à 14 h 00 .


En savoir plus

Ailleurs


@hellosct1


Notre précédent événement : Meetup et hackathon WebExtensions chez Mozilla Paris

Crédit illustrations : Cookie Party

Aidons La Quadrature du Net à protéger nos libertés - MÀJ

Soutenez La Quadrature du Net !La Quadrature du Net est une association que connaît bien la communauté Mozilla francophone. Leurs membres se retrouvent dans les villages associatifs des événements du Libre ou participent à des conférences communes. Cette année, la communauté Mozilla francophone appelle à soutenir La Quadrature du Net dans sa campagne de collecte de dons.

La Quadrature du Net se bat contre la censure, et pour la liberté d’expression et la vie privée en ligne. Elle intervient pour protéger la neutralité du Net ou les libertés des citoyens lors de la discussion de grands traités commerciaux internationaux. Elle participe au niveau européen aux procédures législatives touchant au numérique.

Les Exégètes amateurs

MÀJ : la vidéo : Trois ans de militantisme juridictionnel – Campagne de dons de la Quadrature du net – 29 novembre 2017 est disponible sur le site des Exégètes amateurs.

L’association participe au groupe de travail des Exégètes amateurs. Fin novembre, les Exégètes présentaient le bilan de leurs recours juridiques devant les juridictions – tant nationales qu’européennes. Leur but est de faire reconnaître l’illégalité de législations contraires à nos libertés fondamentales protégées – tant par notre Constitution que par les textes européens.

https://soutien.laquadrature.net/generateur-slogans/generate.png?target=randomize Le groupe se mobilise aussi pour intervenir dans l’affaire Microsoft devant la Cour suprême des États-Unis. Il entend protéger nos données hébergées à l’extérieur du territoire américain par des acteurs américains de l’ingérence du gouvernement et de la justice de ce pays. Il s’agit de combattre la prétention de l’appareil judiciaire américain à récupérer, de sa propre autorité, des données détenues par Microsoft en Irlande sans passer par les procédures de réquisition internationale.

Les Exégètes qui occupent en France un espace vide dans la protection des libertés dans le numérique veulent agir comme un élément perturbateur. Leur petit groupe de bénévoles est arrivé cette année à faire annuler et revoter deux fois une loi en France.

Avec leurs recours, ils bousculent la sérénité des institutions et des grandes entreprises, et les obligent à se mobiliser pour défendre les législations menaçant nos libertés.

Mais l’action des bénévoles a un coût. Les outils sont fournis principalement par La Quadrature du Net. Les Exégètes ont besoin de serveurs et d’outils techniques, d’ouvrages, de documentations et d’impressions. Il leur faut payer des traductions. Par exemple, les expertises de l’ACLU pour le droit américain et le Privacy Shield demandent un nombre important de pages à traduire par des professionnels. Il leur faut enfin rémunérer une stagiaire qui travaille à plein temps sur les recours.

Les Exégètes documentent tous leurs recours et publient tous les actes de procédure sur leur site.

Il reste 11 jours pour compléter la campagne de dons 2017 de La Quadrature du Net.


La communauté Mozilla francophone partage des valeurs et des batailles communes avec La Quadrature du Net et vous appelle à donner pour soutenir cette cause.


Mozinet

Notre dernier appel aux dons : Mozilla a besoin de vos dons

Crédit illustrations : La Quadrature du Net

Retour sur le meetup-hackathon WebExtensions

Soiree WebExtensions Les 17 et 18 novembre dernier, Mozilla Paris accueillait un hackathon dédié aux WebExtensions. Ce nouveau modèle d’extensions multinavigateur était devenu exclusif dans Firefox quelques jours plus tôt. Une soirée de présentation a précédé la journée de programmation de ces extensions.

Pour préparer le hackathon, il fallait une soirée de lancement.

Salle conférence à Mozilla Paris

Ce hackathon sous le signe du portage et de la migration des extensions a été introduit par deux présentations.

Tout d’abord, notre Mozillien Christophe Villeneuve a montré comment porter les extensions développées pour Chrome vers Firefox. Il a listé les erreurs couramment rencontrées lors de ces opérations. Vous pouvez retrouver ses diapos (slides) :

Le portage des WebExtensions par Christophe Villeneuve

Ensuite, Marc de Lilo a partagé son expérience dans le développement d’extensions pour un moteur de recherche « qui finance des projets sociaux et environnementaux ». Il a justifié ses choix techniques face aux contraintes de son service et des navigateurs pris en charge.

slide lilo - Meetup Hackathon
Lilo et les WebExtensions [PPTX]

Enfin, il a été temps pour les participants de proposer leurs envies, manques, besoin aux hackers du lendemain.

idées pour le hackathon
Extrait des idées des participants

Après une courte nuit, les participants sont revenus avec beaucoup d’idées suite aux différentes conversations de la veille.

Au cours de la journée, les développements ont été très variés, avec une pause en milieu de journée pour reprendre des forces. Voici une petite liste des projets en cours établie en fin de journée :

repas du midi

  • Tamper proxy (anciennement Tamper Data) : monitoring de requête
  • Top Word  : un outil pour analyser le nombre de mots employés dans une page et les classer
  • Aria Liner : une extension d’accessibilité
  • Un cloneur de contenu
  • Une extension pour communiquer avec le site liveslide.io
  • DevTools PHP : un débogueur PHP dans la console

Ce fut l’occasion pour les participants d’apprendre à créer les extensions. Ils vont continuer le développement pour pouvoir les mettre prochainement dans le dépôt site des extensions de Mozilla.

Nous sommes sûrs que certains projets verront le jour très rapidement.

En outre, les idées proposées et non retenues ne sont pas perdues. Elles ont été envoyées sur le dépôt communautaire. La communauté des extensions pourra s’en inspirer pour en réaliser une.

Après ce marathon, les organisateurs ont reçu des demandes pour refaire un événement de ce type. Ils ont été sensibles à cette forte demande… Ce sera pour 2018. Alors, à suivre…


@hellosct1


Précédent événement : Mozilla au Paris Open Source Summit les 6 et 7 décembre

Crédit photos :

Photo n° 1 Mozinet sous licence CC By-SA 2.0

Photo nos 2 à 4 Hellosct1 sous licence CC By-SA 2.0.

Mozilla a besoin de vos dons

cœur dans une fenêtre de navigateur (mission)Mozilla ce n’est pas seulement Firefox. La fondation Mozilla se bat aussi chaque jour pour nos libertés dans des domaines comme la législation, l’éducation ou la science. Ainsi, Mozilla est intervenue en 2017 dans le débat sur la réforme européenne du droit d’auteur.

Elle a besoin de vos dons.

La Mozilla Foundation est un organisme à but non lucratif qui défend l’idée que l’Internet doit toujours rester une ressource publique globale, ouverte et accessible à tous. Notre mission s’appuie sur le manifeste Mozilla.

Mark Surman, le directeur général de la fondation Mozilla, partage aujourd’hui quelques réflexions avec vous :

Ce fut une année difficile, mais Mozilla est déterminé à œuvrer pour qu’Internet reste libre, ouvert et en bonne santé pour 2018 et au-delà. Nous avons besoin de votre aide.

Accepteriez-vous de faire un don ?

FAIRE UN DON

Aujourd’hui, je vous demande de faire un don à Mozilla.

Je vous le demande, car cette année a été dure pour beaucoup d’entre nous. Le monde est désormais rempli d’incertitudes, y compris lorsque nous sommes en ligne. C’est ce que je ressens, et quelque chose me dit que vous le ressentez aussi.

Un jour, quelqu’un m’a dit : « Lorsque tu penses ne plus pouvoir rien faire, sois généreux. » Soyez généreux avec votre voisin, avec vos proches, avec cet inconnu dans la rue qui semble avoir besoin d’un peu de réconfort. La générosité aide à surmonter les épreuves.

Accepteriez-vous de prendre le temps de faire un don pour aider à défendre Internet en 2018 ?

FAIRE UN DON

Alors que 2018 approche, vous allez beaucoup nous entendre parler de la protection de la santé d’Internet. Une chose sur laquelle nous pouvons travailler dès maintenant et qui profiterait à tout le monde, c’est faire en sorte que l’Internet auquel nous nous connectons devienne un espace plus sain.

Plus sain dans le sens où nos vies numériques deviendraient mieux protégées et notre vie privée mieux respectée. Cela implique de pouvoir distinguer les informations avérées des fausses informations. Cela implique que les grands groupes ne manipulent pas le contenu web auquel vous accédez. Cela implique de bâtir un Internet qui nous appartient à tous, et pas uniquement à quelques-uns.

En ces temps troublés, un Internet en bonne santé est plus important que jamais. Je m’investis, et Mozilla aussi, dans le travail qui reste à accomplir pour qu’Internet soit plus sain pour tout le monde.

Si vous souhaitez aider, n’hésitez pas à faire preuve de générosité.

FAIRE UN DON

Merci énormément,

Mark Surman


La communauté Mozilla francophone s’associe à la fondation Mozilla pour solliciter vos dons afin de soutenir nos actions.


Mozinet relu par la communauté


Notre dernier appel aux dons : Tails a besoin de vous !

Crédit illustrations : Mozilla.

Mozilla au Paris Open Source Summit les 6 et 7 décembre

Open Source Summit Paris 2017 Le Paris Open Source Summit, premier événement européen du Libre et de l’open source, se déroulera les 6 et 7 décembre prochains à l’Eurosites Les Docks. Vous y trouverez un salon, des conférences, des tables rondes et un village associatif où vous nous trouverez.

Ce salon est le fruit de la fusion de Solutions Linux et de l’Open World Forum, deux événements emblématiques du FLOSS. Il rassemble la communauté open source comme les années précédentes. Ce rendez-vous devenu incontournable pour les Français et les Européens est l’occasion de retrouver les professionnels de ce secteur et de nombreuses offres open source.

POSS propose 200 conférences selon 3 itinéraires : la technique (DevOps, big data, AI, cloud, outils clés…), les solutions (retours d’expérience, collaboration, gestion des documents, IoT, équivalents open source, solutions métier pour les collectivités…) et l’écosystème (acteurs communautaires internationaux, recherche publique, collectivités locales, redécentralisation, blockchain, transition écologique…).

Stand Mozilla à l'Open Source Summit Paris

Du côté de Mozilla, nous nous trouvons sur le stand B39 à la frontière du village associatif et de l’espace professionnel. Vous pourrez découvrir Firefox Quantum (sorti ce mois-ci), ainsi que la dernière version de Firefox en Nightly, avec la possibilité de l’installer sur un téléphone portable. Vous aurez aussi la possibilité de parler et de découvrir Firefox Focus pour vos projets mobiles et des nombreux autres projets (vie privée…). Vous pourrez vous enquérir des technologies en développement comme WebVR et des changements en cours comme les WebExtensions.


Comme vous pouvez le voir, c’est un rendez-vous à ne pas rater.


@hellosct1


Précédent événement : Nous serons au Capitole du Libre le week-end des 18 et 19 novembre

Crédit photo : Hellosct1 sous licence CC By-SA 2.0.

Tails a besoin de vous !

Logo TailsMozilla a commencé sa campagne de dons de fin d’année. Vous avez peut-être vu les messages de Mozilla sur la page d’accueil par défaut de Firefox. Toutes les organisations qui méritent vos dons n’ont pas cette exposition.

C’est le cas de Tails.

Tails est l’acronyme pour The Amnesic Incognito Live System. C’est un système d’exploitation autonome et complet basé sur GNU Linux ; live parce qu’il démarre sur un CD ou s’exécute sur une clé USB ; incognito et amnésique car il assure l’anonymat de ses utilisateurs sans laisser de traces sur leur ordinateur.

Pour que Tails reste gratuit et puisse respecter la vie privée de tout le monde partout, il a besoin de vos dons. Ainsi, avec des dons de particuliers se souciant de sa mission, Tails peut rester indépendant des gouvernements et des entreprises.

Tails se présente comme cela :

Son but est de préserver votre vie privée et votre anonymat, et de vous aider à :

  • utiliser Internet de manière anonyme et contourner la censure ;
    toutes les connexions sortantes vers Internet sont obligées de passer par le réseau Tor ;
  • ne pas laisser de traces sur l’ordinateur que vous utilisez sauf si vous le demandez explicitement ;
  • utiliser des outils de cryptographie reconnus pour chiffrer vos fichiers, emails et messagerie instantanée.

Faire un don à Tails

Pour en apprendre davantage, vous lirez cet article du Monde de 2014, dont la présentation du système et des enjeux pour les libertés et la sécurité des journalistes, lanceurs d’alerte et activistes tout particulièrement est toujours d’actualité.

Vous pouvez aussi visionner cette vidéo de retour d’expérience à Pas Sage en Seine 2015.

Wikipédia dispose d’une liste des logiciels utilisés dans Tails, dont ceux de Mozilla.

MOSS – Mozilla Open Source SupportCe ne sont pas tous les liens avec Mozilla. En effet, en 2016, Tails a réussi la sélection du fonds de Mozilla de soutien à l’open source, le MOSS, et a reçu quelques milliers de dollars. Dans cet article en français, Mozilla annonce sa dotation pour Tails dans la catégorie des « secteurs technologiques clés » de :

77 000 dollars [66 000 euros]. Cette récompense sera utilisée pour mettre en place des infrastructures duplicables, permettant aux tiers de vérifier de façon indépendante qu’une image ISO de Tails a été construite à partir du code source Tails correspondant.

La dotation a été bien utilisée et les Reproducible Tails builds viennent de sortir dans Tails 3.3.

Vous pouvez avoir confiance dans la solidité de l’organisation qui a cependant encore besoin de vous.

Mozilla : MOSS Foundational Technologies

Ils le disent eux-mêmes :


La prochaine fois, je vous parlerai de Tor et Mozilla.


Mozinet

Notre dernier appel aux dons : Dernière ligne droite pour donner à la fondation Mozilla

Crédit illustrations : images nos 1 et 2, Tails.

Images nos 3 et 4, Mozilla.