MozFR

Google, Microsoft et Mozilla ensemble pour parler Cross Browser

Les orateurs de l'événementLes éditeurs de navigateurs se parlent. Ils coopèrent dans les instances de standardisation, mais aussi participent aux mêmes conférences et rendez-vous d’évangélisation, au moins pour trois des quatre principaux.

Nous étions à la première édition de la rencontre Cross Browser chez Mozilla Paris avec des conférenciers de Google Chrome, de Microsoft Edge et de Mozilla Firefox.

Dans ce rendez-vous pour les développeurs web, Apple Safari était le grand absent de cette réunion œcuménique du Web parmi les principaux éditeurs de navigateurs et de moteurs de navigateur. Ce n’est pas dans leur culture d’entreprise, ce qui est bien dommage.

Les trois conférenciers – Philippe Antoine pour Chrome, David Rousset pour Edge (ne dites plus IE) et Jérémie Patonnier pour Firefox – ont présenté les dernières nouveautés de leur produit dans ses différentes versions en axant leur propos sur ce qu’ils avaient en commun.

Les 3 orateurs de l'événement dont David au pupitre Philippe, Jérémie et David

Dans la bonne humeur et avec une bonne dose d’autodérision (en particulier pour Microsoft), ils ont présenté leurs canaux de communication dev et les ressources pour se tenir au courant de l’avancement des technologies pour chaque plateforme. L’ambiance était plus que cordiale, chacun reconnaissant les mérites des autres dans le lancement et l’implémentation de tel ou tel standard.

Si vous n’avez pas eu la chance d’être parmi la cinquantaine de personnes particulièrement attentives sur place, vous pouvez profiter des présentations et du panel répondant aux questions du public sur Air Mozilla (1 h 43 min) :

Vous pouvez retrouver les diapos (slides) des conférenciers sur :

  • GitHub pour Philippe Antoine de Google ;
  • OneDrive pour David Rousset de Microsoft ;
  • Google Slides pour Jérémie Patonnier de Mozilla.

Nous allons vous mentionner quelques sujets évoqués par chacun. Cela vous donnera peut-être envie de regarder les 1 heure 43 min de vidéo ou d’assister à la prochaine édition.

Google Chrome

Philippe de Google au pupitrePhilippe Antoine le développeur Google et initiateur de la rencontre a parlé de :

  • CSS Variables
  • Async/await
  • Animated PNG (APNG)
  • CSS font-display
  • PaymentRequest
  • OpenType variable fonts
  • Promises Finally

GIF vs APNG vs WebP par Google GIF vs APNG vs WebP

Philippe a parlé de la coopération de tous les navigateurs pour tuer Flash avant 2020 et le remplacer par des API au niveau. Jérémie a insisté sur le fait que même avant 2020 ce sera dur pour Flash dans les navigateurs.

(Re)lire : Firefox, le Web et la fin de Flash

La chaîne YouTube des développeurs de Google Chrome a une playlist des présentations de chaque nouvelle version.

Playlist “New In Chrome” sur la chaîne YouTube des Google Chrome Developers

Microsoft Edge

David Rousset de Microsoft travaillant sur Edge a précisé que la rencontre avait lieu dans un lieu neutre. « Mozilla est un peu la Suisse du Web. »

David de Microsoft au pupitre

Il a commencé son PowerPoint, Microsoft oblige, par revendiquer 330 millions d’utilisateurs, car Windows 10, dans lequel Edge est navigateur par défaut, marche très bien.

En termes de déploiement, pour Edge, Microsoft voulait aller plus vite par rapport à IE. Au sein du programme Windows Insider, il y a 3 modes de préversion : Release Preview, Slow et Fast.

Préversions de Edge dans le programme Windows Insider

PWA : progressive web app

David de Microsoft au pupitre pour les PWAGoogle a eu la bonne idée de créer un chapeau marketing au-dessus toutes ces technologies, mais ce n’est pas un nouveau concept du Web. Cela permet de fédérer un ensemble de technologies pour faire une appli identique à la native qu’on trouve dans les boutiques d’applications.

David Rousset a insisté sur l’intérêt des Service Workers, une spécification poussée par Google, pour être indépendant du réseau. C’est un genre de proxy entre le navigateur et le serveur qui permet de mettre en œuvre des stratégies d’optimisation de cache.

Du point de vue de l’utilisateur, on « se fout » de la technologie derrière tant qu’on a une bonne expérience.

Pour Push, David Rousset a fait une démo d’un bot qui répond en boucle par des notifications, même navigateur fermé. La même démo fonctionne dans tous les navigateurs modernes. Ce sont des services qui tournent indépendamment de la page. Les éditeurs de navigateur ont un service de notification qui tourne dans le cloud qui va recontacter l’utilisateur sans qu’il soit besoin d’avoir l’ensemble du navigateur ouvert sur le poste client.

WebVR

Si Google a beaucoup travaillé sur l’achèvement des PWA, Mozilla a beaucoup bossé sur WebGL à l’origine et ensuite sur WebVR. C’est la technologie qui offre la possibilité d’accéder au casque de réalité virtuelle à travers une API standardisée et déjà dans Firefox et Edge.

David de Microsoft au pupitre pour les une démo interactive avec les smartphones du public et son casque de réalité virtuelle via WebVR

David Rousset a procédé à une démo interactive de WebVR avec la salle façon Jean-Michel Jarre et sa harpe laser. La même démo fonctionnerait avec un Oculus Rift dans Firefox.

La scène du casque de réalité virtuelle dans la démo interactive avec les smartphones du public via WebVR

La prochaine version d’Edge arrive le 17 octobre, mais ils ont sorti 75 versions intermédiaires au sein d’Insider. Ça change d’IE avec ses versions tous les 3 ans.

Accessibilité

David Rousset s’est arrêté sur l’accessibilité. Edge était très mauvais en accessibilité, mais est désormais premier (seul à 100 % des critères). Le chef de Microsoft « a mis un gros coup de pied » et Edge est passé de 0 à 100 % en moins d’un an.

Extensions

Microsoft a ouvert à tous l’accès de sa boutique d’extensions. Ils ont eux aussi adopté la solution WebExtensions de Chrome.

Infos pratiques

Microsoft a une base de bogues ; « incroyable ! » « On s’ouvre vraiment », a scandé David.

Chakra, leur moteur JavaScript, est open source : « vous pouvez faire des pull requests ».

Microsoft a ouvert un partenariat pour travailler sur MDN avec Mozilla.

David de Microsoft au pupitre pour le partenariat de Microsoft et de Mozilla pour MDN

David Rousset a précisé qu’il est gratuit de tester Edge avec BrowserStack.

Edge sur iOS et Android : ce n’est pas le code d’EdgeHTML. « Sur iOS on ne peut pas, donc on a pris le moteur de Safari, et sur Android on a pris Chromium et mis notre interface », a indiqué David Rousset.

« Ce qui compte vraiment pour nous, c’est que vous testiez vos sites aussi dans Edge. Le Web ce n’est pas que Chrome. »

Les temps changent !

Mozilla Firefox

Firefox Quantum

Jérémie a lui parlé de Firefox Quantum qui sortira dans un mois.

(Re)lire : Firefox 57 : chacun peut contribuer à son succès


Jérémie de Mozilla au pupitre pour Firefox Quantum

« Si, comme beaucoup de développeurs web, vous avez trouvé que Firefox, ces dernières années, devenait un peu lent, devenait un peu gourmand, devenait un peu planplan… je vous invite à jeter un petit coup d’œil à cette nouvelle version qui est déjà disponible en preview, parce que, comment dirais-je, le changement est brutal ! », continue Jérémie.

« C’est la nouvelle version de Firefox dans laquelle on a décidé de tout refaire […] pour que ça marche beaucoup mieux », poursuit-il. « Ce Firefox qui va sortir a plein de choses qui changent assez radicalement à l’intérieur. Vous avez peut-être entendu parler du projet Quantum chez Mozilla. Quantum c’est le nom de code du projet ultime où on refait Firefox sans s’arrêter de faire Firefox. On va changer tout le cœur de Firefox. On va le modifier, on va l’accélérer de partout, on va enlever tout ce qui ne sert plus à rien… c’est un petit challenge quand on sort un navigateur toutes les 6 semaines. Ça fait déjà un an et demi que les collègues bossent là-dessus. »

(Re)lire : Remplacer le moteur de l’avion en plein vol

Jérémie de Mozilla au pupitre pour Firefox Quantum et affiche du robot

« L’interface de Firefox a été entièrement revue pour être plus compacte, plus concise, plus rapide, plus réactive. Et si vous êtes curieux de savoir tout ce qu’on a mis dedans, on a tout documenté. Firefox est intégralement open source. On ne garde pas des trucs pour nous. »

(Re)lire : Allumez vos moteurs – Firefox Quantum passe en bêta et en Developer Edition

Test Pilot

Une version toutes les 6 semaines n’étant pas encore assez rapide, Mozilla a lancé « Test Pilot qui permet de tester de nouvelles fonctionnalités dans Firefox sans être dans le cycle de release de Firefox. La première fonctionnalité qui nous a servi de test a été Screenshots qui permet de prendre des captures d’écran des sites. » Mais l’expérience préférée de Jérémie, ce sont les containers (onglets contextuels) qui vous permettent de compartimenter votre vie dans les onglets de Firefox.

(Re)lire : Mozilla Firefox 56 : captures, Envoyer les onglets… et Dernières expériences Test Pilot en cours et (re)voir notre vidéo : Découvrez les onglets contextuels de Firefox

Le multiprocessus

Un ordinateur se compose de plusieurs cœurs de processeur et un GPU voire plusieurs. On doit pouvoir utiliser toutes les ressources de la machine et ce n’est pas trivial de faire ce genre de changements. Mozilla veut aller plus loin que Chrome, qui a vraiment compartimenté ses processus, en faisant du vrai parallélisme. Le premier qui va se voir ce sera sur le moteur de rendu CSS qui va faire du rendu parallèle des pages.

(Re)lire : Au cœur d’un moteur CSS super rapide : Quantum CSS

WebVR

Jérémie de Mozilla au pupitre pour A-frameWebVR est une API qui permet de faire la connexion entre le navigateur et votre appareil de réalité virtuelle.

Mozvr.com présente le fonctionnement de la réalité virtuelle avec de la démo.

Mais Jérémie trouve plus intéressant A-frame.io qui est une bibliothèque écrite pour simplifier le développement WebVR. C’est fait pour le designer web qui sait pas comment ça marche et qui a envie d’avoir quelque chose qui fonctionne, le tout avec une syntaxe déclarative.

(Re)lire : Mozilla Firefox 55 : réalité virtuelle et vitesse

Jérémie a fait une démo avec du code source très simple et peu volumineux. Cela permet d’avoir une petite expérience de réalité virtuelle pour votre site et c’est multinavigateur, même Safari a annoncé qu’ils allaient l’implémenter.

WebExtensions

WebExtensions à l'écranMozilla avait son système d’extensions. Et « il y a eu des débats houleux sur cette question, il y a eu du drame interne, il y a eu des pleurs et finalement on a dit il faut qu’on arrête », relate Jérémie. Le système précédent permettrait de tout faire même trop.

« La plupart des raisons pour lesquelles les gens trouvaient Firefox lent, c’est parce qu’ils avaient un milliard d’extensions qui faisaient des choses pas terribles », poursuit-il.

Mozilla a pris la décision de reprendre le système de Google, mais « on va standardiser cette très bonne idée qu’a eu Google. » Ce n’est pas encore un standard, mais il y a une spécification qu’implementent Firefox et Edge, et « qu’on espère qu’implémentera un jour Google Chrome ».

(Re)lire : Ça bouge du côté des extensions et thèmes de Firefox !

L’objectif pour Firefox Quantum qui sort en novembre, c’est d’être à parité avec Chrome. Le coup de portage d’une WebExtension sera minime. Et à l’inverse, si vous faites une extension pour Firefox, le coup de portage vers Chrome sera minime.

Des dev Mozilla ont fait un « polyfill » pour qu’une extension Firefox fonctionne tout de suite dans Chrome.

Dans le cas de figure inverse : il y a extensiontest.com. Il vous suffit de prendre votre application packagée au format Chrome et de l’envoyer au site qui va vous indiquer tous les points d’incompatibilité de votre extension avec Firefox.

Safari fait bande à part.

WebAssembly

Jérémie de Mozilla au pupitre pour WebAssemblyWebAssembly, « c’est la belle histoire des standards du Web. WebAssembly c’est quelque chose qui a été lancé suite à tout le travail qu’a fait Mozilla sur asm.js (une façon de faire du JavaScript qui est ultraoptimisé au niveau des navigateurs). […] Asm.js c’était bien mais ça restait du JS avec tous les défauts que ça peut avoir. » Certains se sont dit « on va faire un assembleur pour le Web qui est un format binaire, du pseudo code qui va être interprété par le navigateur. »

« Ce qui est assez magique c’est que, entre le moment où il y a eu cette proposition d’un format binaire, le moment où il a été standardisé au W3C et le moment où il a été implémenté dans tous les navigateurs, il s’est passé deux ans. Du jamais vu sur la plateforme web. » Il n’y a que Safari qui traîne un peu, mais eux aussi y vont. « Et tout le monde est d’accord. »

« WebAssembly sert à prendre ce que font les développeurs système, des gens qui font du C++, et à le mettre dans un navigateur. »

Jérémie vous invite à voir cet exemple sur Mozilla Hacks de comment la bibliothèque OpenCV qui permet de faire de la reconnaissance faciale a été portée sur le Web grâce à WebAssembly. Aujourd’hui dans un navigateur on peut faire de la reconnaissance faciale.

websight

Pour entrer dans les détails, il y a cette excellente série d’articles écrite par une collègue de Jérémie et traduite en français par des bénévoles de la communauté francophone, « qui vous explique par le menu comment ça marche et qui a le bon goût d’être illustré, parce que Lin Clarc est une dessinatrice qui fait des trucs super sympathiques. »

CSS Grid

Le dernier standard qui tient à cœur à Mozilla est CSS Grid poussé par Microsoft. Il n’y a plus de problème de mise en page sur le Web. CSS Grid marche dans tous les navigateurs « sans exception ».

MDN

Jérémie de Mozilla au pupitre pour MDNBien sûr, Jérémie a parlé de MDN « cette doc de qualité super qui en plus a été extrêmement bien traduite en français par des bénévoles de Mozilla, en particulier pour la partie CSS et JavaScript. »

Il y a des gens de chez Google et de chez Microsoft qui contribuent à MDN depuis plusieurs années.

Jérémie a enfin teasé en mentionnant « des annonces assez sympa sur MDN dans les prochains jours ».

Jérémie a enfin appelé à essayer la Nightly de Firefox « qui est extrêmement stable ».

(Re)lire : Mozilla Roadshow : ce qui arrive avec Jérémie

Pour s’informer

Questions-réponses

Les orateurs répondant au publicVoici quelques saillies que j’ai relevées :

Toutes les VM pour tester Edge sont gratuites.

Microsoft : les plus riches sont à ma droite (Google). Edge ne sera pas porté sur Windows 7. Le grand public sur Windows 7 est passé à Chrome et Firefox.

La question de passer tout Edge en open source est ouverte, mais n’est pas une priorité avec un budget serré.

Jérémie a précisé que « Mozilla est issu de l’opensourçage de Netscape, il y a 20 ans quasiment et prendre un code source qui est close source et le rendre open source, ce n’est juste mettre sur un dépôt, ça veut dire aussi nettoyer le code de tout ce qu’on peut se permettre quand c’est en interne mais pas en externe, plus le documenter, ce qui est un boulot monstrueux. Faire le choix d’opensourcer quelque chose qui n’a pas été pensé à la base, c’est un investissement. »

(Re)lire : Libération du code source de Netscape et naissance de Mozilla – 31 mars 1998

Mozilla : les devtools de Firefox ne sont pas encore au niveau de celles de Chrome. Il y a un gros chantier dont une partie a été faite pour que les outils soient en HTML, CSS et JS et plus en technologies maison et la 2ᵉ étape pour laquelle on ne peut pas donner de date est l’idée d’en faire des extensions système. Ce sera du code à part qui pourra être livré indépendamment de Firefox. Le travail se fera sur cette base-là et, à partir de cet instant-là, « on va recommencer à discuter avec les copains de Chrome pour se tirer la bourre sur la question ».

Question dans le public aux orateurs

WebP : pour Mozilla, « les bénéfices que Google affirme pour WebP ne sont pas avérés de notre point de vue. On attend de voir des benchmarks de la vie réelle et pas des benchmarks de laboratoire pour montrer qu’il y a un vrai bénéfice ».

La séance de questions-réponses s’est achevée sur le refus du retour des sites « optimisés pour… »


Regardez la vidéo en entier pour la richesse des sujets d’intérêt commun abordés et l’ambiance qui règne entre les représentants de ces trois navigateurs qui discutent ensemble et participent aux mêmes rencontres.


Mozinet

Précédent événement : Firefox et sécurité vendredi à Associalibre à Bruxelles

Crédit illustrations : Photos de la rencontre, Mozinet sous licence CC By-SA 2.0

Reconnaissance virtuelle, Mozilla sous licence CC By-SA 3.0.

Firefox et sécurité vendredi à Associalibre à Bruxelles

Public UbuCon Europe La semaine numérique est un rendez-vous incontournable en Belgique qui se déroulera du 16 au 27 octobre 2017. À cette occasion, pour la troisième année consécutive, Associalibre participera à ce rendez-vous et vous invite les 19 et 20 octobre prochain à l’ISIB à Bruxelles (Belgique).

Comme pour les éditions précédentes, le programme d’Associalibre sera de qualité avec de nombreuses conférences, des ateliers, la présentation d’outils accessibles et destinés à une utilisation dans le monde associatif et enseignant.

L’événement ouvre ses portes le jeudi 19 octobre avec une conférence-débat inaugurale sur la thématique : du respect des données en réseaux sociaux. Tout au long de la journée du 20 octobre seront ensuite proposés des conférences, des ateliers pratiques, des présentations d’outils accessibles, etc.

Bien que focalisés sur les sujets du Libre et des solutions alternatives, les domaines abordés pourront concerner tout le monde, à commencer par tous les utilisateurs d’Internet. Vous pourrez ainsi trouver des conférences ou des ateliers relatifs à la protection de la vie privée, aux hébergements alternatifs, à la suite LibreOffice, à Framasoft, à la cartographie libre OpenStreetMap, à l’autodéfense numérique, etc.

Public UbuCon Europe

Mozilla

Du côté de Mozilla, notre Mozilien Benoit Leseul interviendra le vendredi 20 octobre pour :

Vous pouvez consulter le programme complet sur le site de l’événement.

Enfin, pour vous rendre à ce rendez-vous gratuit et ouvert à tous, une page d’infos pratiques est disponible. Et nous vous y attendons nombreux.

Programme

Public UbuCon Europe

L’affiche

Public UbuCon Europe

S’y rendre

ISIB – Institut Supérieur Industriel de Bruxelles
Rue Royale, 150
1000 Bruxelles
Belgique

Accès en transport en commun pour la rue Royale 150
SNCB
Gare de Bruxelles – Congrès
STIB
Tram 92 et 93 – Arrêt Congrès
Métro : station Madou, Parc ou Botanique


@hellosct1

Précédent événement : Introduction aux WebExtensions lundi prochain chez Mozilla Paris

Crédit photo : Album Associalibre 2015. Tous droits réservés.

Introduction aux WebExtensions lundi prochain chez Mozilla Paris

Salle Meetup Mozilla Parist Le prochain Firefox – Firefox Quantum – verra de nombreuses et radicales nouveautés arriver jusqu’au grand public. Un de ces changements sera que Firefox n’acceptera plus que les WebExtensions.

(Re)lire : Allumez vos moteurs – Firefox Quantum passe en bêta et en Developer Edition et Firefox 57 : chacun peut contribuer à son succès


Les WebExtensions, initiées par Google pour Chrome et adoptées par Microsoft pour Edge, sont la solution qui va permettre de développer aisément des extensions multinavigateurs.

Le rendez-vous d’aujourd’hui est destiné à toutes les personnes intéressées par cette mutation dans leur navigateur préféré, mais aussi aux personnes curieuses en matière de développements web.

Le programme de la soirée se composera :

Tout d’abord, notre Mozillien Christophe Villeneuve (Mozilla Rep), contributeur aux WebExtensions, parlera :

Une présentation de Christophe Villeneuve pour mieux appréhender ce nouveau type d’extensions, les impacts et les possibilités offertes dans le navigateur, ainsi que les endroits disponibles dans le navigateur pour ajouter vos fonctionnalités, le tout cadencé d’exemples.

Ensuite, les développeurs Christophe Fernandes et Athanase Kalantzakis apporteront leurs expériences utilisateur dans le milieu professionnel en présentant l’application concrètes des API WebExtensions et la problématique du développement cross browser :

Une présentation de Christophe Fernandes et Athanase Kalantzakis proposeront un regard dans le milieu de l’entreprise avec les points suivants :

  • iGraal et son extension ;
  • présentation d’API intéressantes utilisées au sein de leur extension ;
  • la problématique du cross browser avec les WebExtensions : notamment via l’utilisation du polyfill webextension.

Enfin, pour terminer la soirée, il sera possible d’échanger de manière informelle autour de ces deux sujets, mais aussi sur Firefox.

L’événement est gratuit, mais sur inscription sur sa page Meetup.

Mozilla Spaces ParisLundi 16 octobre 2017 à 19 h 00
Fondation Mozilla
16 bis, boulevard Montmartre, Paris 9ᵉ (plan libre)
Accès handicapé

Métro : préférez Grands Boulevards
(sortie Musée Grévin)

Se rendre à Mozilla Paris sur notre wiki.


@hellosct1

Précédent événement : Firefox Quantum 57 Sprint, à vous de jouer !

Crédit photo : Meetup Debian juin 2014.

Firefox Quantum 57 Sprint, à vous de jouer !

Écran de début de la présentation du sprint Firefox Quantum 57 Après le sprint pour Firefox Quantum 57 couru en personne chez Mozilla Paris, nous vous passons le relais pour continuer le sprint de chez vous et vous pouvez courir jusqu’au 8 octobre prochain.

Pour cela, nous mettons à votre disposition la vidéo de présentation et les diapos (slides).

Présentation par Pascal Chevrel (Mozilla) et Christophe Villeneuve (Mozilla Rep)
du Firefox Quantum Sprint de Paris (22 min 28) sur sur YouTube

Si vous rencontrez des problèmes ou avez besoin d’échanger avec nous, vous pouvez nous solliciter sur notre canal IRC : #mozfr. N’hésitez pas. Il n’y a pas de question bête et vous y serez bien accueilli·e.


Votre participation peut vraiment faire la différence.


@hellosct1 et @Mozinet

Précédent événement : La vie privée comme avantage compétitif – Gry Hasselbalch – 18 octobre à Mozilla Paris

Crédit photo : Mozinet sous licence CC By-NC-SA 2.0.

La vie privée comme avantage compétitif – Gry Hasselbalch – 18 octobre à Mozilla Paris

HasselbalchLe 18 octobre prochain à 14 h, les bureaux parisiens de Mozilla accueilleront Gry Hasselbalch, experte en éthique des données, dans le cadre des Mozilla Speaker Series. Elle donnera une conférence (en anglais), retransmise sur Air Mozilla, traitant de Privacy as a competitive advantage.

Les discussions autour de la vie privée sont souvent orientées sur la lutte contre ceux qui la menacent : gouvernements, entreprises ou autres autorités. Mais ce n’est pas seulement une lutte « militante » qui plaide en faveur de la vie privée : c’est tout simplement meilleur pour les affaires.

Aujourd’hui, c’est un avantage concurrentiel pour les entreprises de respecter la vie privée des utilisateurs et leur droit de contrôler leurs propres données. Les organisations qui considèrent l’éthique des données comme une responsabilité sociale et qui accordent autant d’importance aux données qu’à la sensibilisation à l’environnement et au respect des droits humains sortiront gagnantes sur le terrain commercial.

Gry , experte en éthique des données, exposera les grandes tendances de l’industrie ainsi que des études de cas spécifiques d’entreprises qui ont recours à l’éthique des données. Elle montrera également que les citoyens et les consommateurs ne se préoccupent plus uniquement du manque de contrôle qu’ils ont sur leurs données, mais qu’ils commencent à agir – ce qui prouve l’importance de la confiance numérique pour la croissance et la prospérité. Elle explorera également comment de nouveaux modèles économiques, des avancées technologiques et un nouveau règlement européen en matière de protection des données favorisent un marché en pleine croissance pour les produits et services dans le domaine de l’éthique des données.

Gry est une spécialiste de l’éthique des données et des implications sociales des technologies. Elle est cofondatrice du ThinkDoTank DataEthics et coauteure du livre Data Ethics - The New Competitive Advantage (Hasselbalch, Tranberg, 2016). Gry est une experte indépendante d’Horizon2020 de la Commission européenne et du Conseil européen de la recherche, et a travaillé auparavant au sein du réseau paneuropéen Insafe pour sensibiliser sur la jeunesse et les technologies. Elle a lancé la série de débats et de réseaux « la vie privée en tant qu’innovation » au forum des Nations unies sur la gouvernance de l’internet et a rédigé plusieurs études, articles et rapports sur les défis du numérique et la sensibilisation citoyenne.

Elle contribue aux publications TechCrunch, Dailydot et OpenDemocracy, et est membre de longue date de l’initiative mondiale de l’IEEE pour les considérations éthiques dans la conception des systèmes autonomes. Ses œuvres sont hébergées chez Mediamocracy et gryhasselbalch.com.

L’événement est organisé par Raegan MacDonald, Senior EU Policy Manager chez Mozilla et basée à Bruxelles, et Sylvestre Ledru, Firefox Release Manager basé à Paris.

Au cours de la conférence, vous pourrez participer et poser vos questions sur les canaux IRC #AirMozilla et Slack #speaker-series.

Le hashtag pour l’occasion est #MozillaSpeakers.

Mozilla Spaces ParisMozilla Speaker Series
Privacy as a Competitive Advantage
with Gry Hasselbalch

Mercredi 18 octobre 2017 à 14 h 00
Entrée libre
Fondation Mozilla
16 bis, boulevard Montmartre, Paris 9ᵉ (plan libre)
Accès handicapé

Métro : préférez Grands Boulevards
(sortie Musée Grévin)

Se rendre à Mozilla Paris sur le wiki.


L’entrée est libre. Si vous pouvez être à Paris ce jour-là, venez nous voir.


Mozinet

Précédent événement : Sprintons pour Firefox Quantum 57 le 4 octobre à Paris

Crédit illustrations : Air Mozilla. Tous droits réservés.

Allumez vos moteurs – Firefox Quantum passe en bêta et en Developer Edition

La version 56 vient de sortir, mais celle que tout le monde attend – et que tout le monde chez Mozilla prépare – c’est la suivante qui sortira pour tous le 14 novembre. Vous pouvez déjà l’essayer dans une version quasi-définitive et devenir bêta-utilisateur. Si vous êtes développeur·se, la version Developer Edition est faite pour vous et est une adaptation de Firefox bêta. Firefox 57 est aussi testable pour Android ou pour iOS.

Découvrez-en plus dans ce billet d’annonce de Mozilla que la communauté à traduit pour vous :

Firefox Quantum Beta

Les moteurs sont importants, à la fois pour les voitures comme pour les navigateurs. C’est pour cela que nous avons passé la seconde ce matin – nous avons publié la version bêta d’un tout nouveau Firefox, celui qui est propulsé par un moteur complètement réinventé et modernisé. Comme le seul numéro de version – 57 – ne suffit pas à évoquer l’ampleur des changements réalisés et à quel point ce nouveau Firefox est plus rapide, nous avons appelé cette version à venir Firefox Quantum.

L’odyssée de Firefox Quantum

En octobre dernier, nous avons annoncé le projet Quantum, notre effort pour créer un moteur de nouvelle génération pour les ordinateurs modernes, en tirant parti de notre projet de recherche Servo. Depuis lors, notre équipe d’ingénierie s’est acharnée sur son objectif de rendre Firefox incroyablement rapide.

Déjà cette année nous avons lancé plusieurs améliorations majeures de Firefox qu’ils l’ont rendu meilleur que jamais. Par exemple, nous avons transformé Firefox pour qu’il fonctionne avec plusieurs processus, en atteignant le parfait équilibre entre vitesse et utilisation de la mémoire. En outre, nous avons lancé des fonctionnalités révolutionnaires comme WebAssembly et WebVR, autorisant des performances super élevées et proches du natif pour les applications web sur les ordinateurs de bureau et sur les casques de réalité virtuelle.

Nous a déjà délivré beaucoup, mais nous avons programmé bien davantage de projets qui vont affluer dans Firefox Quantum.

Sensiblement plus rapide sur beaucoup des sites les plus populaires

Firefox Quantum est comme un grand bond en avant que vous ressentirez instantanément en naviguant tout simplement sur vos sites web préférés.

Il s’avère que vous pouvez mesurer vous aussi la vitesse de Firefox Quantum – notre géniale équipe est plutôt obsédée par une approche orientée données. Une manière facile d’estimer les performances du navigateur est d’utiliser Speedometer 2.0, un benchmark (toujours en développement) qui simule les applications web modernes. Les résultats varient en fonction de l’ordinateur et des applications que vous êtes en train d’utiliser, mais une chose qui est relativement régulière est que Firefox Quantum est à peu près 2 fois plus rapide que l’était Firefox il y a un an.

Firefox Quantum is 2x faster

Nous vous encourageons à faire vos propres comparaisons, mais vous trouverez ici une courte vidéo qui montre nos observations de comparaison en Firefox Quantum et Chrome sur plusieurs sites web. Firefox Quantum est souvent perceptiblement plus rapide.

Test de pages web réalisé sur un Acer Aspire E15.
Les performances peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs (sur YouTube)

Comment a-t-on rendu Firefox Quantum aussi rapide ?

Firefox fonctionnait historiquement majoritairement sur un seul cœur CPU, mais Firefox Quantum tire avantage beaucoup plus efficacement des multiples cœurs CPU présents dans les appareils de bureau et mobiles d’aujourd’hui. Cette utilisation améliorée du matériel rend Firefox Quantum considérablement plus rapide. Un exemple : nous avons développé une approche révolutionnaire pour la composition des pages : un moteur CSS super rapide écrit en Rust, un langage de programmation que Mozilla a lancé. Le nouveau moteur CSS de Firefox fonctionne plus vite, en parallèle sur plusieurs cœurs CPU, au lieu de fonctionner sur un seul cœur en une seule séquence plus lente. Aucun autre navigateur ne peut faire cela.

Nous avons aussi amélioré Firefox pour que l’onglet sur lequel vous effectuez des téléchargements fonctionne avant les autres onglets ouverts en arrière-plan. Cette priorisation de l’onglet actif, ainsi que l’architecture multiprocessus « parfaite » de Firefox, font que Firefox Quantum est souvent plus rapide que Chrome, tout en consommant approximativement 30 % de mémoire vive (RAM) en moins.

En plus, depuis plusieurs mois, nous avons lancé une initiative dans tout le navigateur afin de supprimer tous les cas de lenteur que vous pourriez rencontrer en utilisant Firefox. À ce stade, notre équipe technique a résolu 468 de ces problèmes, à la fois de petites éraflures comme de gros goulets d’étranglement.

Présentation du design Photon rapide et fluide

Ce n’est pas suffisant pour bien se classer dans les tests de performance, c’est aussi important que vos utilisateurs sentent qu’ils utilisent un produit bien pensé et performant. Pour refléter toutes ces améliorations sous le capot, nous avons affiné et reconstruit l’interface utilisateur de Firefox au travers de notre projet Photon. Notre talentueuse équipe de designers et de chercheurs en expérience utilisateur ont passé du temps à comprendre comment les utilisateurs perçoivent les navigateurs web, et en particulier où ils ont senti qu’ils avaient des attentes de leur navigateur.

Avec son nouveau design, Firefox a fait un bond en avant avec une nouvelle interface qui reflète la réalité des écrans d’aujourd’hui en points par pouce (DPI) élevés et les utilisateurs qui sont plus focalisés sur les tâches qu’ils ne l’ont jamais été. Nous sommes convaincus qu’avec Photon, les utilisateurs de Firefox Quantum vont être impressionnés par le nouveau design moderne qui place leurs besoins en premier. Photon n’est pas juste beau, il est aussi plus intelligent. Si vous utilisez Photon su un PC Windows avec un écran tactile, les menus changent de taille en fonction de si vous cliquez avec une souris ou touchez avec un doigt.

Le nouveau design minimaliste présente des onglets carrés, des animations douces et une bibliothèque, qui fourni un accès rapide aux choses que vous avez sauvegardées : marque-pages, Pocket, historique, téléchargements, onglets et captures d’écran. Firefox Quantum est à l’aise avec les systèmes d’exploitation tactiles et commandés à la souris : Windows 10, macOS High Sierra, Android Oreo et iOS 11.

Intégration de Pocket

Firefox Quantum améliore l'intégration de Pocket dans Firefox, l'application de lecture différée que Mozilla a achetée l'an dernier. Quand vous ouvrez un onglet, vous verrez les pages web tendances recommandées par les utilisateurs de Pocket, ainsi vous ne manquerez pas ce qui est brûlant sur le Web, aussi bien que vos sites préférés. Avec l'appli Pocket pour iOS et pour Android, vous aurez un accès hors ligne à vos histoires sauvegardées peu importe où vous allez.

Mettez bientôt à niveau vers Firefox Quantum ou téléchargez aujourd'hui la version bêta

Si vous faites déjà partie des fidèles adeptes de Firefox, vous passerez automatiquement à Firefox Quantum le 14 novembre. Mais si vous préférez être à l'avant-garde de l'innovation, vous pouvez tester la version bêta pour ordinateur, pour Android ou pour iOS. Ou bien encore, si vous êtes développeur web, téléchargez la version Developer Edition qui comprend une panoplie d'outils de pointe pour ceux qui créent le Web.

Firefox a tellement évolué en quelques années à peine ! Et il y en a encore plus dans les cartons. Pour en apprendre plus sur Firefox Quantum en novembre, visitez notre page et nous vous tiendrons au courant des dernières nouveautés.

Nous sommes super excités de livrer Firefox Quantum à nos bêta-utilisateurs et nous espérons que vous l'essayerez.


(Re)lire : Firefox 57 : chacun peut contribuer à son succès et Sprintons pour Firefox Quantum 57 le 4 octobre à Paris


Traduction et relecture : Mozinet, Théo, Goofy, Gikto (@gikt0) et anonymes

Mozilla Firefox 56 : captures, Envoyer les onglets…

Firefox ScreenshotsFirefox 56 est la dernière version avant la version pivot, Firefox Quantum, qui sortira le 14 novembre avec la nouvelle interface Photon et des changements majeurs sous le capot. Vous pouvez les tester dans la version bêta 57 de Firefox.

Firefox 56 est sorti le jeudi, ce qui est inhabituel depuis le passage au développement rapide où les nouvelles versions majeures sortent le mardi (toutes les 6 à 8 semaines désormais).

Notes de version : ordinateur (desktop), Android et développeurs.

Firefox Screenshots : prendre, enregistrer et partager des captures d’écran

L’outil de prise et de partage de captures d’écran intégré, Firefox Screenshots, est disponible pour tous après avoir fait son chemin comme expérience Test Pilot, en Nightly et bêta, et en test A/B pour utilisateurs de la version 55 de Firefox.

Prendre une capture avec Firefox Screenshots

Comme l’indique l’annonce de Mozilla : La fonction Firefox Screenshots s’est rapidement avérée être très utile et est devenue l’expérimentation la plus téléchargée dans l’histoire de Test Pilot. Vous pouvez désormais l’essayer dans Firefox directement et découvrir ce qui a tant plu aux pilotes d’essai du programme Test Pilot.

Cet outil permet de capturer un élément de la page ou une zone à définir par glisser de la souris (même hors de la vue affichée).

Firefox 56 : Firefox Screenshots : sélectionner

Il permet d’enregistrer la capture localement et de l’envoyer dans le cloud (nuage informatique) en cliquant sur « Enregistrer ».

Firefox 56 : Firefox Screenshots : télécharger ou enregistrer

La capture est alors copiée dans le presse-papiers…

Firefox 56 : Firefox Screenshots : dans le copie presse-papiers

… et envoyée vers les serveurs de Mozilla. Vous pouvez alors définir une durée d’expiration (fixée par défaut à 14 jours), la partager (avec un lien à copier, sur Facebook, Twitter et Pinterest, ou par courriel), la télécharger sur votre ordinateur ou la supprimer.

Firefox 56 : Firefox Screenshots : partager

Une page Mes captures d’écran présente une galerie de vos captures enregistrées chez Mozilla.

Firefox 56 : Firefox Screenshots : galerie

Voyez le billet de blog de John Gruen, de l’équipe de Test Pilot qui a développé la fonctionnalité, qui remarque qu’il s’agit aussi d’un moyen pour les gens d’exprimer en public, en particulier sur les réseaux sociaux, le fait qu’ils utilisent Firefox.

Vous pouvez aussi y lire pourquoi certaines fonctionnalités que vous aviez dans l’expérience Page Shot ne se retrouvent pas dans Firefox Screenshots.

Firefox Screenshots sera dans Firefox Quantum en novembre et adoptera bien sûr les nouveaux principes de design. Firefox Screenshots dans le menu d’actions pour la page dans la barre d’adresse.

Firefox Quatum 57 : Firefox Screenshots Firefox Screenshots en test dans le futur de Firefox

Envoyer les onglets entre vos Firefox sur vos appareils

Firefox 56 : Envoyer l'onglet

Découvrez avec Sierra comment grâce à la fonctionnalité Envoyer l’onglet de vos différents Firefox 56 et supérieurs, mobiles et pour ordinateur, vous n’aurez jamais plus besoin de vous envoyer des liens par email.

Firefox propose à ses utilisateurs une façon plus rapide de partager du contenu entre tous les ordinateurs et les appareils mobiles : il s’agit d’Envoyer l’onglet. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d’envoyer instantanément n’importe quelle page web de et vers l’ordinateur, le navigateur mobile ou encore une application mobile. Cela signifie qu’il n’y a plus besoin de s’envoyer à soi-même des liens ! Par ailleurs, les données sont chiffrées de bout en bout. Même Mozilla ne peut les déchiffrer.*

Firefox 56 Desktop : Envoyer l'onglet Envoyer l’onglet à un appareil connecté à votre compte Firefox

Gagner du temps avec l’auto-remplissage des formulaires

Que ce soit pour faire des achats en ligne ou un don à une œuvre de charité, remplir un formulaire est toujours une corvée. Progressivement et en commençant par les États-Unis, Mozilla va mettre à disposition cette fonctionnalité sur tous les ordinateurs afin de faciliter le remplissage de la majeure partie des formulaires.

Firefox permet désormais à ses utilisateurs de compléter des formulaires en ligne avec plusieurs champs simplement en sélectionnant une suggestion dans la sélection d’autocomplétion. Lorsque les utilisateurs remplissent un formulaire sur un site compatible, Firefox enregistre automatiquement les données de champs dans « Adresses enregistrées » dans Options (ou Préférences) afin que les utilisateurs puissent réutiliser ces informations dans des formulaires sur de nouveaux sites web.*

Firefox 56 en-US : auto-remplissage des formulaires

Les utilisateurs peuvent également enregistrer plusieurs adresses, afin de rapidement compléter un formulaire avec les adresses de leurs proches. Les adresses enregistrées peuvent être synchronisées avec tous les appareils.

Firefox 56 en-US : options pour l'auto-remplissage des formulaires

Préférences

Les préférences ont été revues. L’onglet des Options/Préférences « about:preferences » a été réorganisé afin que l’utilisateur puisse plus facilement scanner les paramètres. Il est décomposé en 4 volets : Général, Recherche, Vie privée et sécurité, et Compte Firefox.

Firefox 56 : Préférences > Général

Un champ de recherche a été ajouté pour trouver un paramètre spécifique.

Firefox 56 : recherche dans les préférences

Les descriptions ont été réécrites pour permettre aux utilisateurs de mieux comprendre leurs choix et la façon dont ceux-ci affectent la navigation.

Les choix de collecte des données ont été révisés pour correspondre à la politique de confidentialité mise à jour et la stratégie de collecte de données.

Panneau latéral

Le panneau latéral se rapproche du look de Firefox Quantum (prochaine version majeure). Le bouton du panneau latéral que vous pouvez trouver dans le panneau de personnalisation ouvre directement le panneau (que vous pouvez toujours mettre à droite ou remettre à gauche) au lieu d’ouvrir un menu pour choisir le contenu (marque-pages, historique, onglets synchronisés ou extensions).

Firefox 56 : panneau latéral avec marque-pages Firefox 56 : panneau latéral avec historique

Onglets inutilement bruyants

Dès cette version les médias ouverts dans un onglet en arrière-plan ne joueront pas jusqu’à ce que l’onglet soit sélectionné.

Encodeur de caractères en Rust

Badge RustLe terme Rust doit commencer à vous être familier. Rust est le langage de programmation système dont Mozilla a soutenu le lancement. Il fonctionne à la vitesse de l’éclair et simplifie le développement de programmes parallélisés, en garantissant la sûreté de la mémoire et l’isolation entre les threads (tâches). Dans la plupart des cas, le code écrit en Rust refusera même de compiler s’il n’est pas fiable (source).

La recherche de Mozilla a développé un nouveau moteur de rendu, Servo, en Rust dont les composants intègrent petit à petit Gecko le moteur historique de Firefox. Début août 2016, Rust a fait son entrée dans Firefox 48 avec l’analyseur de fichiers MP4 qui a remplacé le précédent écrit en C++. Stylo/Quantum CSS, le moteur de styles qui permet un parallélisme massif et qui est en test actuellement, est le premier des quatre composants principaux en Rust à intégrer Firefox.

Dessin de Lin Clark

Dans Firefox 56, ce sont les convertisseurs d’encodage de caractères, conformes au nouveau standard d’encodage mais écrits en Rust, qui intègrent Gecko.

Autres changements pour les ordinateurs : perf et sécu

L’accélération matérielle a été ajoutée à AES-GCM (voir Galois/Counter Mode), chiffrement dominant utilisé avec TLS (sécurisation des échanges sur Internet). On observe d’importantes réductions de l’usage du processeur CPU pour la plupart des connexions TLS et des taux de téléchargements en hausse.

Linux 64 encrypt

Linux 32 encrypt

Voir les graphiques des autres systèmes.

Le protocole de la navigation sécurisée est portée à sa version 4.

La taille du fichier de téléchargement de la mise à jour est réduit d’à peu près 20 pour cent.

La sécurité des téléchargements des mises à jour a été améliorée.

Pour Windows, les extensions tournent par défaut dans un autre processus pour prévenir les plantages de Firefox (source).

Développeurs

Les grilles CSS dans les outils de développement

Firefox 56 ajoute un panneau Disposition dans l’inspecteur des outils de développement. Parmi les développeurs web, le module CSS de disposition en grille provoque un grand enthousiasme.

Présentation du panneau Disposition pour l’inspecteur
de grilles CSS sur Youtube (1 min 22)

Retrouvez l’annonce de l’introduction de la fonction dans Firefox Nightly en juin sur Mozilla Hacks et le billet de Dustin Driver sur maîtriser les grilles CSS avec les outils de développement de Firefox.

Firefox 56 : les grilles CSS dans le panneau Disposition de l'inspecteur des outils de développement

Du -headless pour tous

Après la version Linux dans Firefox 55, Firefox pour Windows et pour macOS peuvent désormais être lancés sans interface visible en utilisant le paramètre de démarrage -headless.


Consultez les notes pour développeurs de Firefox 56 pour plus de nouveautés dans ce domaine.

Android

La prise en charge de la technologie Flash, en voie d’extinction dans tous les navigateurs modernes, prend fin dans ce Firefox 56 pour Android. Donc plus aucun plugin n’y est pris en charge.

(Re)lire : Firefox, le Web et la fin de Flash

La prise en charge des WebExtensions qui seront la norme unique de Firefox 57 a été améliorée dans cette nouvelle version.

La consommation de puissance et les performances de WebRTC (tchat vidéo, appels vocaux et partage de fichiers P2P) qui utilise des encodeurs matériels ont été améliorées.

La prise en charge d’Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) a pris fin avec cette version 56. Mozilla Firefox pour Android ne prend plus en charge qu’Android 4.1 (Jellybean) et plus récents.

Bulletin de sécurité

Comme toute version majeure, Firefox 56 est une mise à jour de sécurité. Elle corrige 18 vulnérabilités dont 2 jugées critiques.


Vérifiez si vous avez la dernière version (menu > ? > À propos de Firefox) et faites passer la bonne nouvelle !

Le prochain train est attendu le mardi 14 novembre 2017 avec Firefox Quantum (57).

(Re)lire :Firefox 57 : chacun peut contribuer à son succès

⬇️ Télécharger Firefox pour ordinateur

⬇️ Installer Firefox pour Android

(*) issu de l’annonce de Mozilla


Mozinet

Version précédente : Mozilla Firefox 55

Crédit illustrations : Mozilla.

Sprintons pour Firefox Quantum 57 le 4 octobre à Paris

Poster Robot Dans notre précédent article, nous vous proposions de découvrir Firefox 57 pour que chacun puisse contribuer à son succès. Aujourd’hui, nous vous proposons de passer à une nouvelle étape en participant à la campagne mondiale qui se déroulera du 2 au 8 octobre 2017 pour tester, depuis chez vous, vos sites préférés avec Firefox 57.

Pour garantir son succès, il est nécessaire de tester cette version 57 (nom de code Quantum) en regard des versions précédentes du navigateur Firefox. Vu la diversité des sites de par le monde et leurs moyens d’accès, Mozilla ne pourrait pas tester toutes les possibilités. C’est là que votre participation peut vraiment faire la différence.

À cette occasion, nous vous proposons de nous retrouver lors d’une soirée dans les locaux de Mozilla à Paris le mercredi 4 octobre dès 19 h 00, uniquement équipé de votre ordinateur portable. Après l’installation des différentes versions de Firefox (bêta 57, Nightly 58), nous vous expliquerons la procédure à effectuer pour réaliser ces fameux tests le plus efficacement possible.

Le 14 novembre prochain, une version majeure de Firefox sera diffusée auprès du grand public. Surnommée Firefox Quantum, la version 57 de Firefox, outre une interface entièrement rénovée, sera motorisée par un moteur de rendu véloce et très modernisé sur lequel Mozilla travaille depuis plus d’un an. Afin de s’assurer que cette nouvelle version de Firefox et que les changements importants apportés à son moteur ne posent aucun problème pour l’affichage du Web, nous vous proposons de nous retrouver le soir du 4 octobre dans les bureaux parisiens de Mozilla et de nous aider à tester la compatibilité de ce Firefox de nouvelle génération avec la majorité du Web francophone. Lire la suite sur Meetup.

L’événement est gratuit, mais sur inscription sur la page Meetup Firefox 57 Sprint.

Nous vous expliquerons bientôt comment participer de chez vous si vous ne pouvez nous rejoindre à Paris.

Mozilla Spaces ParisMercredi 4 octobre 2017 à 19 h 00
Fondation Mozilla
16 bis, boulevard Montmartre, Paris 9ᵉ (plan libre)
Accès handicapé

Métro : préférez Grands Boulevards
(sortie Musée Grévin)

Se rendre à Mozilla Paris sur le wiki.


@hellosct1

Crédit illustrations : Mozilla.

Alternatiba, le week-end prochain à Paris

Public UbuCon Europe Après deux années de patience, Alternatiba Paris fait son grand retour avec comme mot d’ordre Ensemble, nous sommes une force immense ! Il s’agit de l’important événement citoyen où les solutions alternatives sont abordées.

Nous étions présents en 2015 à la dernière édition et nous serons aussi là cette année les 30 septembre et 1er octobre prochains, place Stalingrad, quai de Seine.

bandeau Alternatiba 2017

Cette édition 2017 reste au cœur du grand défi climatique et des défis des alternatives.

Public UbuCon Europe

À cette occasion vous pourrez retrouver : une scène ouverte, place Stalingrad, des conférences et débats, des projections de films, un espace numérique et de nombreux espaces alternatifs appelés quartiers.

Ce sera l’occasion de (re)découvrir les solutions pour mieux se déplacer, manger, se chauffer, etc. avec les thèmes suivants :

  • vivre ensemble
  • consommer responsable
  • s’informer
  • se divertir
  • se déplacer
  • se loger…

… à découvrir dans le programme complet.

Foule Alternatiba 2017

De notre côté, vous pourrez nous retrouver au sein du village du numérique, pour parler de solutions libres comme le navigateur Firefox ou de messagerie comme Thunderbird. Nous serons aux côtés des autres associations du Libre : April, Parinux, Framasoft, Ubuntu, etc.

Du côté des conférences, nous serons présents à une table ronde le 1er octobre pour parler de l’obsolescence programmée, des alternatives numériques (Les Canaux) de 10 h 00 à 12 h 00 aux côtés de l’April, Parinux et M2.

Informations utiles

Village numérique

Quartier « S’informer et se divertir »
à hauteur de la péniche Antipode
face au 55 quai de la Seine, Paris 19ᵉ [plan libre]

Métro : Riquet – sortie rue de Flandre (ligne 7) ou Jaurès (lignes 2, 5 et 7)

Horaires d’ouverture :

  • samedi de 13 h à 18 h
  • dimanche de 10 h à 18 h


Alors, nous comptons sur vous pour venir à cet événement et par la même occasion nous faire un petit coucou.


@hellosct1

Crédit photos :

Alternativa 2015, Christophe Villeneuve. Tous droits réservés.

LeMonde. Tous droits réservés.

Notre précédent événement : Mozilla à la UbuCon Paris de cette semaine

Firefox pour iOS comprend la protection contre le pistage

Firefox pour iOS sur iPad et iPhoneEn même temps que la sortie d’une version 2.0 de Firefox Focus pour Android, Mozilla a annoncé une nouvelle version (la 9.0 pour ceux qui comptent) de Firefox pour iOS (pas Firefox Focus pour iOS) :

iPhone SE 01 Intro 5

Protection contre le pistage : réjouissez-vous ! Pour la première fois, les utilisateurs de Firefox sous iOS 11 sur iPhone et iPad bénéficient du blocage automatique des publicités et contenus avec le mode de navigation privée, ainsi que l’option de protection contre le pistage dans le navigateur classique. Cette fonctionnalité utilise la même technologie de blocage de publicité que Firefox Focus pour Android et iOS, Firefox pour ordinateur et Firefox pour Android. Mozilla apporte les dernières fonctionnalités à ses utilisateurs, et peut désormais apporter ce service sur Firefox pour iOS grâce aux changements apportés par Apple permettant d’activer l’option pour les navigateurs tiers.

iPhone SE 04 Paramètres – Protection contre le pistage

Synchronisation améliorée : Mozilla proposait déjà aux utilisateurs de synchroniser le contenu de leur ordinateur (mots de passe, historique, marque-pages…) vers leur mobile, et, aujourd’hui, améliore la synchronisation de Firefox pour que les contenus mobiles soient aussi synchronisés vers votre ordinateur.

iPhone SE 06 Panneau vide

Selon l’article de l’assistance de Mozilla traduite par la communauté :

Vous utilisez la version 9 d’iOS ou une version plus ancienne ?

Firefox continuera à recevoir de nouvelles fonctionnalités et des mises à jour de sécurité pour les versions 10 et au-delà. Si vous utilisez la version 9 d’iOS, c’est le moment de mettre à jour et de passer à la version la plus récente. Si Firefox est déjà installé, il continuera à fonctionner mais ne recevra pas de mises à jour.

Pour obtenir la dernière version de Firefox pour iOS, rendez-vous sur l’App Store.

iPhone SE Intro 1


Et vous ? Sur votre iPhone, sur votre iPad, avez-vous installé Firefox ?


@Mozinet

Notre précédent article de version : Firefox Focus pour Android se met aux onglets

Crédit illustrations : Mozilla.